Des défibrillateurs pour les arénas du Canada

Saskatoon — Stephen Harper va de l’avant avec un programme visant à munir les arénas de hockey aux quatre coins du pays d’un défibrillateur cardiaque d’ici quatre ans. Le premier ministre a annoncé les détails de l’initiative jeudi dans un amphithéâtre de Saskatoon.


Les besoins de quelque 3000 arénas feront l’objet d’une évaluation avant que les livraisons débutent ce printemps.


Selon la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC, jusqu’à 40 000 Canadiens sont victimes d’arrêts cardiaques soudains chaque année. Seulement 5 % s’en tirent indemnes.


M. Harper a fait allusion au décès soudain du photojournaliste Tom Hanson, qui s’était effondré sur la glace alors qu’il jouait au hockey avec des amis à Ottawa en 2009.


La mort subite du photographe de La Presse canadienne, qui était âgé de 41 ans, a encouragé le gouvernement à aller de l’avant avec ce programme, a souligné le premier ministre.


Les conservateurs avaient présenté ce projet, doté d’un budget de 10 millions de dollars, lors de la campagne électorale d’avril 2011.


Son objectif est de munir d’un défibrillateur externe automatisé les arénas qui n’en possèdent pas. Le gouvernement souhaite également assurer la formation nécessaire aux préposés.


« Laissez-moi être clair : cela signifie un défibrillateur dans chaque aréna de hockey communautaire d’un océan à l’autre, a dit M. Harper. Nous disposons de la technologie et nous savons qu’elle fonctionne. Nous savons qu’avec un minimum de formation, les défibrillateurs sont faciles à utiliser. »


La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC estime que la disponibilité de ces appareils permettra potentiellement de sauver la vie de milliers d’adultes et d’enfants.

À voir en vidéo