Coupe Davis - Raonic a hâte de retourner à Vancouver

Toronto — Milos Raonic a bien hâte de retourner à Vancouver pour y disputer les quarts de finale de la Coupe Davis de tennis, alors que le Canada sera opposé à l’Italie.

Le Doug Mitchell Thunderbird Sports Centre, annoncé mardi comme site, a souri à la brigade unifoliée, tombeuse des Espagnols plus tôt ce mois-ci. Le Canada passait ainsi au deuxième tour du Groupe mondial pour la première fois de l’histoire.


« C’est encourageant », a dit Raonic, le mieux classé des Canadiens avec son 14e rang mondial. « J’ai bien joué là-bas, et nous avons bien fait aussi en équipe. »


La formation pour l’affrontement trois de cinq sur le campus de l’Université de la Colombie-Britannique, qui se déroulera du 5 au 7 avril, sera déterminée plus tard par le capitaine Martin Laurendeau.


Raonic est en confiance au centre Thunderbird, où il n’a jamais été battu en simple en Coupe Davis. La surface dure convient bien à ses puissants services, qui ont atteint plus de 220 km/h contre l’Espagne.


L’Ontarien de 22 ans vient de triompher à San Jose pour la troisième année de suite. Il s’oriente maintenant vers Memphis, où il sera en action à compter de mercredi.


Laurendeau se rendra à différents tournois pour évaluer ses joueurs, avant de décider de la composition de son équipe. « Les gars doivent nous montrer qui est en bonne forme et qui mérite de jouer », a-t-il résumé.


Jesse Levine, qui possède les citoyennetés américaine et canadienne, pourrait mêler les cartes, car il est maintenant admissible à se joindre au Canada. « Le fait que Levine soit disponible nous donne plus d’options, ce qui est une bonne chose », a dit Laurendeau.


Avec son 94e rang au classement ATP, Levine est le deuxième meilleur joueur du Canada en simple. Laurendeau pourrait avoir une décision difficile à prendre en déterminant s’il inclut Frank Dancevic, de Niagara Falls, 135e au monde, qui a prévalu en simple face aux Espagnols. Vasek Pospisil, de Vancouver, 129e, pourrait bien avoir sa place en simple. Contre l’Espagne, il a été limité au double car il récupérait d’une mononucléose.


On devrait aussi voir l’as du double Daniel Nestor, qui était indisposé en double face à l’Espagne. Laurendeau dit que ce dernier fait tout ce qu’il peut pour se préparer à jouer contre les Italiens.


Les vainqueurs accéderont aux demi-finales, en septembre contre les Américains ou les Serbes.

À voir en vidéo