Canadien - Gallagher en uniforme?

La recrue Brendan Gallagher, à droite, à l'entraînement avec Raphaël Diaz.
Photo: La Presse canadienne (photo) Paul Chiasson La recrue Brendan Gallagher, à droite, à l'entraînement avec Raphaël Diaz.

Mais attention, a prévenu Michel Therrien. Il ne faut pas nécessairement se fier à l’allure de l’entraînement de lundi pour prédire ce qui se passera face à Alex Kovalev, José Théodore et compagnie.


« On a tenté des expériences [lundi], mais c’est [mardi] qu’on va prendre des décisions, à savoir si ça va rester comme ça », a indiqué l’entraîneur du Tricolore.


Il y a quand même fort à parier que Bourque se retrouvera aux côtés de Tomas Plekanec et Brian Gionta, au sein d’un nouveau trio que Therrien a concocté une première fois samedi lors de la troisième période du match perdu 2-1 aux mains des Maple Leafs de Toronto. Le vétéran entraîneur a encore répété qu’il a aimé la prestation de Bourque face aux Leafs, alors que le no 17 a amorcé la rencontre aux côtés d’Eller et de Travis Moen.


« Il s’est impliqué, il a patiné, et c’est ça qu’on lui demande de faire, a dit Therrien de Bourque. Ç’a amené une énergie à Plekanec et Gionta, j’ai trouvé qu’ils ont bien joué ensemble. »


Outre le trio de Plekanec et l’habituelle unité pivotée par David Desharnais, Galchenyuk s’est retrouvé au centre de Gallagher et Brandon Prust lors de l’entraînement de lundi. Ryan White s’est aligné avec Colby Armstrong et Moen, quoiqu’il était parfois remplacé par Eller au cours des exercices.


Galchenyuk a joué à l’aile samedi, tout comme il l’a fait pendant le camp d’entraînement du Canadien, la semaine dernière, ainsi qu’avec le Sting de Sarnia dans la Ligue junior de l’Ontario avant les Fêtes. Gallagher a quant à lui été laissé de côté lors du duel contre les Leafs, retardant ainsi ses débuts dans la Ligue nationale.


Il serait par ailleurs intrigant de voir comment Galchenyuk réagirait au centre après avoir disputé son premier match à vie dans la LNH sur le flanc.


***

Retour triomphal pour Kovalev

Décidément, Alex Kovalev a le sens du spectacle. Le Russe âgé de 39 ans a parfaitement réussi sa réapparition dans la Ligue nationale de hockey, lui assurant un retour triomphal devant ses anciens partisans.

Auteur d’un but et deux aides contre les Hurricanes de la Caroline, samedi, à son premier match dans la LNH depuis la saison 2010-2011, l’« Artiste » était de retour en terrain connu lundi puisque les Panthers de la Floride affrontaient les Sénateurs à Ottawa en soirée. Et ça se poursuivra de plus belle mardi alors que la formation de la Floride se retrouvera au Centre Bell pour s’y mesurer au Canadien.

Max Pacioretty, qui a fait ses débuts dans la LNH avec le Canadien en 2008-2009, soit la dernière campagne de Kovalev à Montréal, n’est pas étonné de l’exploit qu’a réalisé son ancien coéquipier lors de la première journée de cette saison de la LNH écourtée par un lockout.

« Quand tu as des habiletés comme les siennes… Même s’il a ralenti, il lui reste encore de bonnes mains, une bonne vision du jeu et son intelligence. Les gens sous-estiment à quel point ce sont des qualités importantes pour un hockeyeur et c’est pourquoi il est en mesure de continuer à ce rythme », a commenté Pacioretty, dont la résidence d’été se trouve près de celle de Kovalev.

À voir en vidéo