Lockout dans la LNH: la médiation se poursuit entre la ligue et les joueurs

New York - Le médiateur fédéral américain Scot L. Beckenbaugh continuait de faire la navette entre la LNH et l'AJLNH, samedi, rencontrant séparément chaque groupe.

Beckenbaugh a consacré près de 13 heures à de telles réunions vendredi, parcourant souvent les quatre rues entre les bureaux de la ligue et l'hôtel des joueurs. Les deux parties en litige n'ont pas été réunies dans la même pièce depuis jeudi matin.

Un deuxième vote des joueurs en vue d'un déni d'intérêt, dans l'optique de dissoudre le syndicat, se terminera à 18h00 samedi. Si le comité exécutif décidait d'emprunter cette avenue, on pourrait voir la ligue poursuivie en rapport aux lois antimonopole.

La ligue et les joueurs tentent de s'entendre avant le 11 janvier pour sauver une saison de 48 matches. Les points à régler incluent un plafond salarial pour 2013-14, la durée des contrats, le pourcentage d'augmentation salariale, la durée de la convention collective et le plan de pension. Le lock-out s'est amorcé le 15 septembre.

Les rumeurs vont toujours bon train sur les réseaux sociaux. Vers 16h, ce samedi, deux anciens joueurs de la Ligue nationale de hockey ont mentionné sur leur compte Twitter respectif que le lockout serait terminé. Au moment de la mise en ligne, il nous était cependant impossible de confirmer les informations de Jeff O'Neill et Bret Hedican.

Avec Chris Johnston

À voir en vidéo