Victor Cruz ému de son passage à Newtown

Victor Cruz (à gauche), le receveur de passes des Giants de New York, a rencontré la famille du petit Jack Pinto, décédé dans la tuerie à l’école Sandy Hook de Newtown.
Photo: La Presse canadienne (photo) Nick Wass Victor Cruz (à gauche), le receveur de passes des Giants de New York, a rencontré la famille du petit Jack Pinto, décédé dans la tuerie à l’école Sandy Hook de Newtown.

Victor Cruz souhaite que la rencontre qu’il a eue avec les membres de la famille d’un garçon décédé dans la tuerie survenue dans une école primaire du Connecticut les aidera à composer avec la tragédie.


Le receveur de passes des Giants de New York, de la Ligue nationale de football, a raconté mercredi l’heure qu’il a passée avec la famille du petit Jack Pinto, la veille.


Cruz a dit avoir été extrêmement touché par la décision des parents d’enterrer leur fils, qui était âgé de 6 ans, avec un chandail des Giants arborant son numéro 80.


Cruz a fait une pause dans sa narration, les yeux rougis par l’émotion. « Vous ne souhaitez jamais avoir à passer au travers de moments difficiles comme celui-là. C’est le moment le plus difficile, de loin, que j’ai vécu », a-t-il dit.


Les Pinto ont expliqué à Cruz qu’il était le joueur préféré de leur fils, l’un des 20 enfants disparus, en plus de six adultes, dans la fusillade de vendredi dernier à l’école Sandy Hook de Newtown.


Cruz a écrit le nom de Jack Pinto et « mon héros » sur ses chaussures et ses gants avant la défaite de 34-0 que les Giants ont subie face aux Falcons d’Atlanta dimanche. Il les a remis à la famille éprouvée.