Défection de trois joueurs : Blatter veut parler aux dirigeants cubains

Genève – Le président de la Fédération internationale de football association, Sepp Blatter, envisage de parler avec les responsables cubains à la suite de la défection, la semaine dernière, de trois joueurs de l’équipe nationale avant un match de qualification de la Coupe du monde au Canada. La disparition de ces joueurs est survenue neuf mois après la fuite de deux joueuses de l’équipe féminine de Cuba vers les États-Unis à la suite d’un match contre le Canada à Vancouver. Blatter a déclaré que les défections étaient devenues « une question présidentielle » pour la FIFA et pas seulement un problème pour le département des compétitions. « Nous ne pouvons pas laisser faire, ça ne fonctionnera pas », a-t-il déclaré lors d’un point de presse avec les journalistes. Blatter étudiera les rapports de la FIFA au sujet du dernier incident à Toronto, qui s’est produit jeudi dernier, avant d’agir. Cuba avait seulement 11 joueurs disponibles pour affronter le Canada, vendredi, et s’est incliné 3-0. Cuba est déjà éliminé dans son groupe et le pays a envoyé une équipe inexpérimentée au Canada, ce qui laisse croire que les dirigeants cubains ont gardé leurs meilleurs joueurs au pays par crainte de défections.