Vainqueur du Grand Prix de Singapour - Vettel, presque champion

Sebastian Vettel: encore une course avant d’être couronné.<br />
Photo: Agence Reuters Michael Caronna Sebastian Vettel: encore une course avant d’être couronné.

Singapour — Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de Singapour, hier, mais le pilote de Red Bull devra attendre un peu avant de se voir accorder un deuxième championnat de F1 d'affilée.

L'Allemand qui partait de la pole a mené d'un bout à l'autre, terminant 1,7 seconde devant Jenson Button de McLaren et Mark Webber de Red Bull.

Vettel mène le championnat des pilotes par 124 points avec cinq courses à faire, et la consécration est presque sienne. Button, son plus proche poursuivant, devrait gagner chaque course qui reste et Vettel devrait être blanchi des points à chaque fois, pour renverser le scénario. Vettel totalise 309 points et Button 185.

«C'était une course fantastique du début à la fin, a dit Vettel. Nous sommes restés en contrôle dans les moments plus corsés.»

Fernando Alonso a fini quatrrième sur Ferrari et Lewis Hamilton a fini cinquième au volant de sa McLaren. Le Britannique a vécu un autre dimanche mouvementé, avec une pénalité pour avoir heurté la Ferrari de Felipe Massa dans la voie des puits au 12e tour.

Massa était furieux après la course, disant que le pilote McLaren n'en faisait qu'à sa tête.

«J'ai déjà essayé de lui parler mais il n'écoute pas», a dit Massa.

Vettel n'a pas été très inquiété avant la dernière portion, alors que Button a grugé six secondes en cinq tours, s'approchant à 3,7 secondes avec trois tours à faire. Hamilton a toutefois été ralenti par l'arrière du peloton par la suite.

«J'étais en contrôle, a résumé Vettel. Nous étions en position confortable pendant la majorité de la course, ce qui n'est pas facile à faire sur cette piste.»

Michael Schumacher (Mercedes) a vu sa course prendre fin avec une collision spectaculaire à la mi-chemin, heurtant l'arrière de la Sauber de Sergio Perez avant de voir son bolide s'envoler dans une barrière. L'incident lui a valu une réprimande des officiels, mais Schumacher ne s'en formalisait pas outre mesure.

«Je n'ai pas bien anticipé la séquence, a dit Schumacher, sept fois champion. J'ai essayé de passer à l'intérieur parce que j'étais beaucoup plus rapide, mais il y a eu un simple malentendu. C'est dommage.»

Paul di Resta, une recrue avec Force India, a connu son meilleur résultat à vie avec un sixième rang. La septième place a été l'affaire de Nico Rosberg de Mercedes, devant Adrian Sutil de Force India. Massa et Perez ont complété le top 10.