Plongeon - Abel est deuxième au 3 m après les demi-finales

Shanghai, Chine — La Lavalloise Jennifer Abel a pris le deuxième rang des demi-finales au tremplin de 3 mètres des Championnats du monde aquatiques de la FINA, hier, tandis qu'Émilie Heymans a terminé en quatrième place, garantissant ainsi la place du Canada aux Jeux de Londres dans cette discipline.

Plus tôt cette semaine, Abel et Heymans avaient assuré la qualification olympique canadienne au 3 m synchro en remportant la médaille d'argent.

Moins de quatre points séparent la première de la quatrième plongeuse: Abel a inscrit 359,35 points et n'a été devancée que par la Chinoise Minxia Wu, qui a reçu 360,65 points. Zi He a pris la troisième place avec 358,05 points, tandis que Heymans a terminé avec une récolte de 357,90 points.

Cette performance des Canadiennes leur permet maintenant de se concentrer sur leurs propres plongeons pour la finale qui sera présentée aujourd'hui. Abel et Heymans ont reconnu que la pression de qualifier le Canada pour Londres 2012 pesait lourdement sur leurs épaules.

«La pression sera différente, a noté Heymans. De qualifier notre pays est une pression très forte. Maintenant, la pression sera de bien plonger. Il faudra demeurer concentrée sur la tâche à accomplir, soit de réussir cinq bons plongeons.»

«De compléter les demi-finales et de qualifier le Canada, c'était la pire partie, a pour sa part indiqué Abel. [Aujourd'hui], la pression pour moi sera de plonger entre deux Chinoises!»

Autant Abel que Heymans se laisseront toutefois déranger par la présence des Chinoises en finale. «Je pense que la stratégie sera de garder le focus sur ce que je peux faire et non pas de me préoccuper de ce que les autres plongeuses peuvent faire, a souligné Heymans. On n'a aucun pouvoir sur la façon dont les autres vont plonger.»

«Chaque plongeuse est différente. Moi, je vais me contenter de suivre les conseils de mon entraîneur et je plongerai contre moi-même», a indiqué Abel, qui a admis avoir eu de la difficulté à se mettre en branle dans l'humidité accablante qui régnait hier à la piscine extérieure. «J'ai dû prendre quelques douches froides pour me réveiller physiquement et mentalement!»