L'agrandissement du stade Saputo est repoussé

La première saison de l'Impact dans la Major League Soccer (MLS) se fera au Stade olympique plutôt qu'au stade Saputo, faute d'avoir reçu une offre satisfaisante pour la réalisation des travaux d'agrandissement prévus au stade de l'équipe montréalaise.

Le projet d'agrandissement du stade Saputo, qui doit passer à 20 350 sièges et gagner un toit sur le tiers de ses gradins, ne pourra débuter avant septembre. Lors du dévoilement des détails du projet, en mars, Joey Saputo prévoyait plutôt que le début des travaux serait en mai dernier et l'inauguration du nouveau stade, au printemps 2012. Mais les résultats de l'appel d'offres sont décevants et dépassent le budget de 23 millions de dollars accordés par Québec pour l'agrandissement.

«Le coût était globalement trop élevé, a dit hier le président de l'Impact de Montréal, Joey Saputo. Il n'est pas question que nous dépassions le montant d'argent public prévu pour l'agrandissement. Nous avons travaillé fort au cours des dernières semaines, avec les différentes personnes concernées, pour trouver des solutions afin de pouvoir agrandir le stade à 20 000 sièges, avec un toit, tout en respectant le budget initial.»

Pour y arriver, un second appel d'offres, aux «devis techniques modifiés au niveau des infrastructures», sera lancé au mois d'août, a indiqué l'Impact de Montréal.

Sièges comparables

Les amateurs de soccer devront donc se diriger un peu plus à l'ouest dans le Parc olympique pour assister aux premiers matchs de la saison 2012, alors que l'Impact deviendra la 19e équipe de la MLS. Les détenteurs d'abonnements se retrouveront dans des sièges comparables à leur siège dans l'autre stade.

«Nous avions deux options: soit jouer nos matchs sur la route, soit chercher une solution de rechange, a ajouté Joey Saputo. Nous préférons disputer quelques matchs au Stade olympique. Nous voulons que chaque rencontre soit un événement, surtout le premier match de notre histoire en MLS à Montréal.»

L'Impact a déjà disputé des matchs au Stade olympique, dont celui contre le club italien AC Milan, en 2010, qui avait attiré près de 48 000 spectateurs.

À voir en vidéo