Evans gagne la 4e étape du Tour de France

Mur-De-Bretagne, France — Cadel Evans a devancé hier le champion en titre Alberto Contador de quelques centimètres au fil d'arrivée pour enlever la quatrième étape du Tour de France. Le Norvégien Thor Hushovd, qui s'est mêlé au sprint final, a pour sa part conservé le maillot jaune de leader.

L'étape longue de 172,5 kilomètres entre Lorient et Mur-de-Bretagne s'est déroulée principalement sur le plat, mais elle s'est conclue par une courte mais sévère ascension de deux kilomètres.

Le sprint final était si serré que Contador a levé le poing pour célébrer ce qu'il croyait être une victoire d'étape pour lui, mais la reprise vidéo et la photo-finish ont démontré que l'Australien Evans, deux fois vice-champion du Tour, s'était imposé.

Le Canadien Ryder Hesjedal a terminé à égalité au 19e rang, à huit secondes du vainqueur. Le coureur de Garmin-Cervelo s'est hissé à la 34e position du classement général, à 1 min 22 s.

Cette étape a démontré que Contador, victime de malchance depuis le début du Tour, est prêt à défendre son titre.

C'est la première victoire d'étape à la régulière pour Evans au Tour en sept présences, bien qu'il ait hérité d'une victoire en 2007 à la suite du déclassement d'Alexandre Vinokourov dans la foulée d'un scandale de dopage. C'est aussi la première victoire d'étape d'un coureur australien depuis que Simon Gerrans avait gagné la 15e étape en 2008.

«Je suis très heureux, a commenté Evans. Gagner devant Alberto Contador est un beau cadeau.»

Husvovd, le champion du monde reconnu pour ses qualités de sprinter, a conservé de justesse son maillot jaune en se joignant au groupe de tête lors du sprint final. «Mon seul objectif [hier] était de garder le maillot jaune, a reconnu Hushovd, de l'équipe Garmin-Cervelo. J'ai connu une très bonne journée. Je ferai tout ce que je peux pour le conserver aussi longtemps que possible.»

Le dénouement de l'étape constitue une déception pour le coureur Philippe Gilbert de l'équipe Omega Pharma-Lotto, qui a eu 29 ans hier et qui faisait figure de favori en raison de ses qualités sur ce tracé.

Plus tôt dans la journée, le Belge Jurgen Van de Walle était devenu le premier coureur à déclarer forfait — réduisant à 197 le nombre de cyclistes toujours en course.