Tour de France - Le 4 juillet porte chance à Farrar

En franchissant la ligne d’arrivée, Tyler Farrar a dessiné avec ses doigts la lettre W, en hommage à son ami, le coureur belge Wouter Weylandt, victime d’une chute mortelle en mai dans la troisième étape du Giro.<br />
Photo: Agence Reuters Denis Balibouse En franchissant la ligne d’arrivée, Tyler Farrar a dessiné avec ses doigts la lettre W, en hommage à son ami, le coureur belge Wouter Weylandt, victime d’une chute mortelle en mai dans la troisième étape du Giro.

Redon, France — Tyler Farrar est devenu le premier Américain à remporter une étape du Tour de France un 4 juillet, jour de la fête nationale aux États-Unis. Il s'est imposé au sprint à l'issue de la troisième étape alors que son coéquipier norvégien Thor Hushovd a conservé son maillot jaune de leader.

Cette première victoire d'étape de l'Américain, l'un des meilleurs sprinters au monde, a démontré la force de l'équipe Garmin-Cervelo.

L'étape d'une distance de 198 km sur le plat entre Olonne-sur-Mer et Redon, dans l'Ouest de la Bretagne, a favorisé les sprinters comme Farrar, le Britannique Mark Cavendish, l'Italien Alessandro Petacchi, le Belge Tom Boonen et Hushovd.

«J'aurais été aussi content de gagner une étape n'importe quel autre jour, a confié Farrar au sujet de sa victoire. Mais en tant qu'Américain, une victoire le 4 juillet, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Finalement, c'est une journée parfaite pour moi.»

Au moment de franchir la ligne d'arrivée, Farrar a dessiné avec ses doigts la lettre W, en hommage à Wouter Weylandt, victime d'une chute mortelle en mai lors de la 3e étape du Tour d'Italie.

L'équipe HTC-Highbroad de Cavendish s'est regroupée pour escorter le marchand de vitesse britannique à 4 km de l'arrivée, mais Husvovd et Farrar l'ont pris de vitesse dans le sprint final. «De compter sur le champion du monde et maillot jaune pour lancer le sprint pour toi, c'est fou, a dit Farrar au sujet de Hushovd. Cela montre quel champion il est.»

Au fil d'arrivée, l'Américain a devancé le Français Romain Feillu et l'Espagnol Jose Joaquin Rojas. Farrar et le reste du peloton regroupé ont complété l'étape en 4 h 40 min 21 s.

Ryder Hesjedal, de Victoria, un autre coureur de Garmin-Cervelo, a terminé dans le peloton au 78e rang. Il s'est hissé à la 54e position du classement, à 1 min 14 s du meneur.

Avec cette victoire, Farrar est le premier Américain à gagner une étape du Tour depuis que Levi Leipheimer s'était imposé lors du contre-la-montre individuel à Angoulème en 2007.

L'ordre des meneurs au classement général n'a pas changé: Hushovd affiche le même temps que son coéquipier David Millar tandis que l'Australien Cadel Evans (BMC) est troisième, à une seconde.

L'Espagnol Alberto Contador, tenant du titre, qui s'est fait piéger samedi lors d'une chute en cascade, occupe le 69e rang, à 1 min 42 s du Norvégien.