Le Canadien embauche Erik Cole et Peter Budaj

Carey Price aura droit à un nouvel auxiliaire la saison prochaine, et aussi peut-être à un meilleur coussin offensif dans bien des matchs. En plus d'embaucher le gardien Peter Budaj, le Canadien a mis la main sur l'attaquant Erik Cole peu après l'ouverture du marché des joueurs autonomes hier.

Cole a conclu une entente de quatre ans d'une valeur de 18 millions $US et Budaj, de deux ans pour la somme de 2,3 millions.

En Cole, qui a empoché 3 millions la saison dernière avec les Hurricanes de la Caroline, le Tricolore a évidemment mis la main sur un joueur apte à s'aligner au sein des deux premiers trios à l'attaque.

On peut s'imaginer qu'en début de saison, Max Pacioretty se retrouvera de nouveau avec Scott Gomez et Brian Gionta. On peut donc s'attendre à ce que l'Américain de 32 ans trouve place aux côtés de Tomas Plekanec et Michael Cammalleri.

La saison dernière, sa neuvième dans la ligue, Cole a inscrit 26 buts et 26 aides en 82 rencontres. Ses 52 points se sont avérés son troisième sommet en carrière, après les campagnes de 2006-2007 (61 points) et de 2005-2006 (59 points).

En décrivant Cole, le directeur général du Canadien, Pierre Gauthier, a parlé d'un joueur rapide et imposant qui n'hésite pas à se rendre au filet et qui alimente bien les joueurs de finesse. «Après avoir bâti une équipe relativement nouvelle depuis deux ans, on en était à un point où on cherchait des joueurs au style plus précis, a indiqué Gauthier. Nos besoins étaient un peu plus prévisibles cette année.»

Avant d'accepter l'offre du Canadien, Cole a discuté avec Gionta, son coéquipier au sein de l'équipe olympique américaine aux Jeux olympiques de 2006 à Turin — tout comme Gomez d'ailleurs.

«Quand on m'a dit que le Canadien était intéressé, j'ai appelé Brian pour voir comment s'était passée son expérience à Montréal jusqu'ici, et comment sa famille s'était adaptée, a indiqué Cole sur les ondes du réseau TSN, peu après l'annonce de son embauche. C'est certain qu'en m'amenant chez le Canadien, je me retrouve au sein d'une organisation impeccable à tous les niveaux, qui compte aussi sur une fantastique base de partisans.»

«Quand tu parles aux joueurs un peu partout dans la ligue, ils sont plusieurs à avoir Montréal comme destination préférée. Les partisans ont tellement de passion que c'en est incroyable», a ajouté celui qui, après les JO de 2006, s'est fracturé une vertèbre cervicale lors d'une mise en échec servie par Brooks Orpik, des Penguins de Pittsburgh.

Malgré cette blessure, Cole était revenu au jeu lors du sixième match de la finale de la Coupe Stanley pour aider les Canes à gagner le trophée.

L'athlète de 6 pieds 2 pouces et 205 livres a 184 buts et 206 aides en 620 matchs en carrière dans la LNH, tous disputés avec les Canes, sauf 63 avec les Oilers d'Edmonton en 2008-2009.

Budaj au lieu de Auld

Après avoir choisi de ne pas retenir les services d'Alex Auld, qui allait devenir joueur autonome, le Canadien a embauché en Budaj un gardien plus susceptible d'alléger le fardeau de Price. Ce dernier a disputé 72 matchs la saison dernière, un record d'équipe.

«Je connais la situation à Montréal et je sais que [Price] a eu une saison incroyable», a commenté Budaj, qui s'est dit «soulagé» de signer un contrat dès la première journée du marché des joueurs autonomes. «Je vais me concentrer sur ce que je peux faire et les façons dont je peux aider l'équipe. Quand j'aurai la chance de jouer, je ferai de mon mieux.»

Budaj, un Slovaque de 28 ans, a présenté une fiche de 15-21-4 avec une moyenne de 3,20 et un taux d'arrêts de ,895 la saison dernière. Il a toutefois fait assez bien fait, de façon générale, pour disputer 242 matchs en six saisons avec l'Avalanche. Il affiche des statistiques cumulatives de 101-91-27 avec une moyenne de 2,83 et un taux d'efficacité de ,902.

En 2006-2007, le gardien de 6 pieds 1 pouce et 200 livres a pris part à 57 rencontres, affichant un dossier de 31-16-6 avec une moyenne de 2,68 et un pourcentage d'arrêts de 90,5. En 2008-2009, alors qu'il a défendu le filet des siens 56 fois, il s'est forgé un dossier de 20-29-5 avec une moyenne de 2,86 et un taux d'arrêts de ,899.

«C'est un gardien d'expérience qui est encore jeune, a souligné Gauthier. On cherchait un gardien de cet âge parce qu'on voulait éviter de se retrouver dans une situation où il aurait fallu changer de gardien tous les ans.»

Sur Twitter, son nouveau coéquipier Mathieu Darche et son ancien compagnon d'armes, John-Michael Liles, l'ont qualifié de bon gardien et d'excellent coéquipier.