Le Tournoi des Maîtres au golf - La folle journée de Charl Schwartzel

Augusta, Ga. — Charl Schwartzel a remporté le Tournoi des Maîtres par deux coups devant les Australiens Adam Scott et Jason Day, à l'issue d'une ronde complètement folle sur les allées du Augusta National.

Huit golfeurs ont au moins partagé la tête, hier, mais le Sud-africain de 26 ans a trouvé le moyen de réussir une des meilleures performances de l'histoire des tournois majeurs.

«Je n'aurais pas pu faire plus que ce que j'ai fait aujourd'hui , a dit Day. Charl a été encore meilleur.»

Schwartzel a complété sa ronde avec quatre oiselets consécutifs, calant un roulé de 20 pieds sur le dernier vert pour remettre une carte de 66 (moins 6). Il a terminé la compétition avec un score de moins 14 (274), suffisant pour empêcher l'Australie d'obtenir son premier veston vert.

«C'était une journée carrément folle, a lancé Schwartzel. Les cris de la foule et l'ambiance étaient tout simplement incroyables. Une journée phénoménale.»

Scott a joué 67 et Day a complété sa ronde avec deux oiselets de suite pour un score de 68, laissant les deux Australiens avec un cumulatif de 276. Ce ne fut toutefois pas suffisant pour rejoindre Schwartzel, qui a offert à l'Afrique du Sud un autre champion d'un tournoi majeur de la PGA.

«Je lève mon chapeau à Charl et à l'Afrique du Sud. Bravo, et félicitations. C'est de cette façon qu'un champion boucle un tournoi!», a déclaré Gary Player sur le site de réseautage social Twitter.

Tiger Woods a aussi rendu les choses intéressantes tôt dans la journée. Il a réussi quatre oiselets et un aigle sur le premier neuf pour se diriger sur le neuf de retour avec un pointage de 31 (moins 5).

«J'ai connu un bon départ et remis un score de 31, a-t-il dit. Puis, sur le deuxième neuf, j'aurais pu profiter davantage de mes chances.»

Quel coup aimerait-il rejouer?

«Oh, on ne peut pas faire ça, a ajouté Woods. Si on faisait ça chaque semaine, on deviendrait fou, n'est-ce pas?»

Il a toutefois raté des courts coups roulés aux 12e et 15e trous, terminant avec un 36. Woods figurait parmi un groupe de golfeurs à 278, incluant Geoff Ogilvy et Luke Donald.

Les quatre derniers champions des tournois majeurs ont tous inscrit leur première victoire lors d'un des tournois du grand chelem. Les autres ont été Martin Kaymer (Championnat de la PGA), Louis Oosthuizen (Omnium britannique) et Graeme McDowell (Omnium des États-Unis). C'est aussi la première fois que les Américains ne détiennent aucun des titres majeurs, ni la Coupe Ryder.

Effondrement de McIlroy

Personne n'a autant souffert que Rory McIlroy, hier, lui qui possédait une avance de quatre coups avant la dernière ronde. Son coup de départ au 10e s'est retrouvé entre deux maisons. Il a inscrit un triple boguey et ne s'est jamais replacé par la suite.

Le Nord-Irlandais a remis une carte de 80, terminant à 10 coups de Schwartzel.
1 commentaire
  • François Dugal - Inscrit 11 avril 2011 08 h 12

    La «tite» balle blanche

    La «tite balle blanche roulait pour lui hier après-midi.