Canadien 4 Bruins 3 - Cammalleri et Pacioretty dominent

Tim Thomas a peut-être le numéro de bien des équipes dans la LNH, mais il n'a pas celui du Canadien. Le gardien des Bruins de Boston, le meneur de la ligue aux chapitres de la moyenne et du pourcentage d'arrêts, s'est fait déculotter lors d'un tir de punition de Michael Cammalleri dès la 64e seconde de jeu, hieri au Centre Bell, puis il s'est fait trahir par ses défenseurs, qui ont fait dévier deux fois la rondelle dans leur propre but.

Le résultat, c'est que le Canadien a signé une victoire de 4-3 contre ses rivaux de section. Un gain fort important puisqu'il a permis au Tricolore de maintenir son emprise sur le premier rang de la section nord-est, alors qu'il s'apprête à passer les deux prochaines semaines à l'étranger.

L'avance du CH sur les Bruins s'établit maintenant à quatre points, même si Boston a toujours deux matchs de plus à disputer.

«On savait qu'on devait bien jouer, étant donné l'enjeu et la rivalité qu'il y a entre les deux clubs, a noté Jacques Martin. Et on savait qu'il fallait mettre de l'avant ce qu'on fait de mieux comme équipe. C'était comme un match des séries. Il y a eu plusieurs buts à la suite de tirs déviés, alors qu'il y avait des joueurs devant le filet. Il fallait lutter constamment pour se donner de l'espace.»

Si Cammalleri a donné le ton avec son 11e filet de la campagne, c'est le trio de Scott Gomez, complété par Brian Gionta et Max Pacioretty, qui a fait la différence dans cette rencontre où le CH a toujours eu l'avance.

Pacioretty a marqué son premier but en deux matchs depuis son rappel des ligues mineures. C'était son premier dans l'uniforme tricolore depuis le 25 novembre 2009. Il a ainsi mis fin à une disette de 28 rencontres. Pacioretty a par ailleurs permis à Gionta d'enfiler son 11e de la saison. Gomez a amassé deux mentions d'aide.

«Il a disputé deux forts matchs, a dit Martin de la semaine de travail de Pacioretty. Ce que j'ai le plus aimé de lui, c'est qu'il a continué de jouer comme il l'a fait à Hamilton cette saison.»

Maxim Lapierre, avec son cinquième, a aussi marqué.

Marc Savard, son premier en sept matchs depuis qu'il est remis du syndrome post-commotion cérébrale, Blake Wheeler, son septième, et Milan Lucic, son 16e, ont déjoué Carey Price. Ce dernier a effectué 34 arrêts. Patrice Bergeron a amassé deux aides.

Les déboires de Thomas face au Canadien — il avait une moyenne à vie de 3,01 contre Montréal avant hier — se sont donc poursuivis. Le gardien a été saupoudré de 41 tirs, et il a maintenant une fiche en carrière de 8-14-3 contre le bleu-blanc-rouge.

Le CH amorcera dimanche à Denver une série de sept rencontres à l'étranger. Le prochain affrontement au Centre Bell n'aura lieu que le dimanche 2 janvier, contre les Thrashers d'Atlanta.

Le Canadien a largement dominé la première période. Cammaleri marque donc au tout début du match. Lapierre a doublé l'avance du CH à 6:24r.

Price a échappé un tir d'un angle restreint de Wheeler à 15:52. Les Bruins ont semblé revigorés par ce but, mais P.K. Subban a coupé le sifflet aux visiteurs en assénant une tonitruante mise en échec à Brad Marchand à la ligne bleue montréalaise.

Plus tard, Pacioretty a poussé le disque du revers dans l'enclave, qu'Andrew Ference a fait dévier dans son propre filet.
1 commentaire
  • François Dugal - Inscrit 17 décembre 2010 09 h 31

    La puck

    La puck roulait pour eux-autres à soir.