Sam Hamad s'accroche aux Jeux olympiques

Québec — Qu'importe le diagnostic de la Fédération internationale de ski (FIS): le responsable du dossier olympique au gouvernement Charest, Sam Hamad, n'a pas l'intention d'abandonner le projet de tenir des Jeux d'hiver à Québec.

«Je ne lâcherai pas le morceau comme ça», a-t-il dit à la presse hier, deux jours après que la FIS a dit que la piste proposée pour la descente masculine ne convenait pas. «Ils disent que la montagne est correcte physiquement sauf qu'elle n'a pas assez de "challenge", donc que ce n'est pas la montagne qui est rejetée complètement.»

Le ministre responsable de la capitale nationale n'a guère apprécié le comportement de la FIS dans le dossier, allant même jusqu'à dire que certains des propos tenus par son président, Gian Franco Kasper, n'avaient «pas de rapport». La FIS avait laissé couler dans les médias que la piste de ski était inadéquate avant de remettre son rapport sur le sujet au président d'Équipe Québec, Claude Rousseau.

La cause n'est donc pas entendue pour le ministre, qui souligne que l'évaluation de la FIS n'est qu'une partie de l'analyse de la montagne que M. Rousseau doit bientôt lui remettre. La décision du gouvernement ne sera dès lors pas prise avant janvier. «On a décidé de prendre le temps de décanter les choses et de prendre une décision au mois de janvier.»

Sur la possibilité d'une alliance avec la ville américaine de Lake Placid, M. Hamad a dit que la décision relevait du maire de Québec, Régis Labeaume. Or, pour la troisième journée consécutive, M. Labeaume s'est refusé hier à tout commentaire dans le dossier olympique.

***

Avec la collaboration de Robert Dutrisac
1 commentaire
  • François Dugal - Inscrit 16 décembre 2010 08 h 57

    Ce bon vieux Sam

    Sam Hamad s'accroche à un bateau qui coule: ben coudon ...