Championnat mondial de hockey - Le Canada souhaite une production diversifiée à l'attaque

Toronto — Après s'être fié sur des joueurs vedettes comme John Tavares et Taylor Hall pour marquer les buts par le passé, le Canada espère que la production offensive sera plus diversifiée cette année au Championnat mondial de hockey junior.

Le manque de gros noms a été un sujet de discussion depuis que les 40 joueurs sont arrivés au camp de sélection samedi, mais l'attaquant Jaden Schwartz est convaincu qu'il y a assez de talent dans l'équipe pour marquer les buts nécessaires lorsque le tournoi commencera le 26 décembre à Buffalo.

«Chaque joueur ici a du talent et tout le monde peut marquer, a dit l'ailier gauche qui évolue avec l'équipe du Colorado College. Nous n'avons peut-être pas de super vedettes. C'est ce que l'on dit, même si je suis sûr qu'au bout du compte, il y en a dans cette équipe qui deviendront des vedettes dans la LNH. Mais je pense que ce sera quatre trios de marqueurs, quatre trios qui ont du chien. Tout le monde peut tout faire dans cette équipe.»

La direction de l'équipe avait assez confiance en son offensive pour retrancher de sa formation neuf joueurs, dont deux qui font partie du top 10 des marqueurs de la Ligue de l'Ouest, Linden Veh et Brenden Gallagher, tout comme la vedette de la Ligue de l'Ontario, Garrett Wilson.

L'entraîneur Dave Cameron avait dit dès le début qu'il s'attendait à avoir une équipe de cols bleus qui aurait besoin de travailler fort dans les trois zones de la patinoire pour récolter des victoires.

Mais le potentiel pour marquer des buts est là, même s'il est moins facile de prédire quel joueur retiendra l'attention à Buffalo, contrairement aux dernières années.

Neuf autres suppressions devraient être annoncées tôt ce matin avant que la formation finale de 22 joueurs se retrouve au MasterCard Centre pour une photo d'équipe et le début officiel de leur aventure.