Canadien 4, Kings 1 - Eller marque enfin, AK brille

Souvent timide contre les équipes au style robuste, le Canadien a tendance à bien paraître face aux formations qui aiment patiner. La démonstration en a encore été faite, hier, alors que deux jours après s'être effondrés contre les Flyers à Philadephie, les joueurs du Tricolore ont vogué vers une victoire relativement aisée de 4-1 contre les Kings de Los Angeles au Centre Bell.

Comme lundi, le Canadien a pris les devants 2-0 en première période. Sauf que cette fois, il a redoublé d'ardeur au lieu de plier l'échine quand les Kings ont réduit l'écart à 2-1 en deuxième. Et cela, grâce à des joueurs qui ont mis fin à des léthargies plus ou moins longues.

«C'est bien de voir qu'on n'ait pas laissé (leur but) nous déranger, a noté le capitaine Brian Gionta. On a fait du bon travail pour poursuivre dans la même veine. Les joueurs se sont dit sur le banc qu'on faisait les bonnes choses, qu'il ne fallait pas laisser leur but —un peu chanceux — nous déranger.»

Andrei Kostitsyn, un joueur qui fonctionne par séquences, a montré des signes fort prometteurs en affichant un aplomb digne d'une vedette de la LNH. Ça s'est traduit par un but en avantage numérique, son huitième filet de la saison et son premier en cinq sorties, et par une mention d'aide dûment méritée.

Lars Eller a enfin marqué son premier but dans l'uniforme du Canadien, après 21 matchs. Et Tomas Plekanec a mis fin à un silence de trois rencontres avec son huitième but de la campagne.

«Je n'étais pas trop inquiet parce que mon niveau de jeu allait quand même en s'améliorant, a noté Eller. Reste que j'espère ne pas avoir à attendre 20 autres matchs pour en marquer un autre.»

Michael Cammalleri a quant à lui récolté son septième lors d'une séquence à quatre contre quatre. Carey Price, qui en était à son 12e départ d'affilée, a bloqué 24 tirs. Même s'il a eu droit à une soirée relativement tranquille, le jeune gardien risque d'avoir droit à un congé vendredi à Atlanta, contre les Thrashers. Le Tricolore recevra les Sabres de Buffalo au Centre Bell le lendemain.

Alec Martinez, son premier dans la LNH, a enfilé le seul but des visiteurs. Le gardien québécois Jonathan Bernier a essuyé la défaite à son premier départ à vie contre le Canadien. Il a affronté 33 tirs.