Patinage de vitesse sur longue piste - Nesbitt reste la reine

Berlin — L'Ontarienne Christine Nesbitt continue de dominer à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

L'athlète de London a gagné le 1000 m féminin en 1:15,86, hier à Berlin. Elle est invaincue sur cette distance et au 1500 m en deux rencontres en Coupe du monde, cette année.

La championne olympique s'est trouvée derrière la Néerlandaise Margot Boer durant la majorité de la course, la rejoignant finalement lors du dernier tour.

«Elle a mené pendant 600 m mais je l'ai rejointe au dernier virage, et j'en suis sorti la première», a dit Nesbitt, 25 ans. «C'est la première fois que je patine dans la même paire qu'elle, et elle est l'une des meilleures au monde au 1000 m. Elle est toujours très rapide dans les premiers 600 m. J'ai continué de faire ma course, parce que je savais que j'aurais un meilleur dernier tour qu'elle.»

Avec ce deuxième triomphe en deux courses, Nesbitt accentue son avance en tête du classement général de la saison pour cette distance. Boer est deuxième avec un recul de 50 points.

L'Américaine Heather Richardson a fini deuxième en 1:16,31, suivie de Boer en 1:16,51. Shannon Rempel de Winnipeg a terminé septième en 1:17,00, Kristina Groves d'Ottawa 17e, en 1:17,92, et Brittany Schussler de Winnipeg 18e, en 1:18,02.

Nesbitt avait aussi prévalu lors du 1500 m vendredi.

En poursuite en équipe, les Canadiennes n'ont pu finir la course en raison de la chute de Groves dans un virage. Cette dernière a été secouée, mais s'en est tirée indemne.

Les Allemandes ont remporté l'épreuve en 3:04,91, devant les Pays-Bas (3:05,50) et la Norvège (3:06,67). L'Américain Shani Davis est sorti vainqueur du 1000 m masculin, en 1:08,82. Il a été suivi du Sud-Coréen Kyou-Hyuk Lee (1:09,08) et du Néerlandais Simon Kuipers(1:09,11).

Denny Morrison de Fort St. John en C.-B. a terminé neuvième en 1:09,83, tandis que Philippe Riopel de Lachenaie a fini 17e en 1:11,07.

Riopel, Morrison et Justin Warsylewicz ont fini cinquièmes lors la poursuite des hommes. Ce n'est qu'en arrivant à l'anneau de glace que Riopel a appris qu'il allait participer à la poursuite, en remplacement de Lucas Makowsky.

«Denny est habitué, ça fait deux ou trois ans qu'il le fait, mais moi c'était ma première poursuite chez les seniors, a indiqué Riopel. Je crois que dans les circonstances ç'a bien été.»

La semaine prochaine, les patineurs de longues distances seront en action à Hamar en Norvège, pour la présentation de la troisième Coupe du monde de la saison.