En bref - Fleurettistes pas dans le coup

Paris — Tous les fleurettistes canadiens en action hier dans le tableau des 64 ont baissé pavillon dès leur premier duel aux Championnats du monde d'escrime de Paris.

Anthony Prymack, qui avait été parfait lors du tournoi à la ronde, a bien tenté de passer au tour suivant, mais le Français Victor Sintes avait d'autres plans pour lui et a battu le Québécois par la marque de 15-11. Avant cet affrontement, Prymack occupait le 281e rang au classement de la Fédération internationale d'escrime, alors que Sintes pointait au 25e rang. Annie-Claude Therrien, de son côté, croisait le fer avec la Hongroise Aïda Mohamed et cette dernière l'a emporté 15-2.