Alex Auld affrontera les Islanders

Alex Auld verra finalement de l’action puisqu’il occupera le devant du filet contre les Islanders.<br />
Photo: Agence Reuters Shaun Best Alex Auld verra finalement de l’action puisqu’il occupera le devant du filet contre les Islanders.

Brossard — À une certaine époque, Alex Auld se serait rongé les sangs s'il n'avait obtenu un premier départ qu'au dixième match de la saison. Ce ne sera pas le cas cette fois, même si ce n'est qu'aujourd'hui, à Long Island contre les Islanders, qu'il protégera le filet du Canadien pour la première fois du calendrier régulier.

Auld, un vétéran de 29 ans que le Canadien a embauché à titre de joueur autonome le 1er juillet dernier, aura eu le temps de voir Carey Price cumuler une fiche de 6-2-1 avec une moyenne de 2,32 et un taux d'efficacité de ,913.

«Il y a quelques années, ça m'aurait pesé sur la conscience», a-t-il reconnu, hier midi, après avoir pris part à un entraînement facultatif sur glace dirigé par l'entraîneur des gardiens, Pierre Groulx, en compagnie d'Andrei Markov, Alexandre Picard, Ryan O'Byrne, Mathieu Darche, Dustin Boyd et Lars Eller.

«Mon approche maintenant, c'est d'y aller au jour le jour, match par match, en cherchant à me concentrer sur les matchs qu'on me demande de jouer, a affirmé l'Albertain de Cold Lake. J'ai réalisé avec le temps que si tu commences à t'inquiéter des matchs que tu ne disputes pas, tu ne seras pas prêt quand ce sera à ton tour de jouer.»

«Mon approche au cours des dernières semaines a donc été de rester alerte. Je savais que ce moment viendrait. Je suis prêt.»

Auld sait que jouer aussi peu souvent représente un défi particulier, mais il s'est dit prêt à le relever.

«C'est difficile de reproduire le niveau d'adrénaline d'un match [à l'entraînement], mais ça revient vite quand tu joues, a noté l'athlète de 6 pieds 4 pouces et 216 livres. À l'entraînement, je m'efforce de me concentrer sur les détails, sur ma façon de bouger et de retrouver le plus vite possible ma position de base devant le filet. Si tu ne fais pas ça, tu peux vite perdre la main.»

«Je me suis beaucoup concentré là-dessus ces dernières semaines et j'ai d'ailleurs eu l'occasion de faire beaucoup de temps supplémentaire. J'ai donc le sentiment d'être bien préparé.»

«C'est un vétéran qui a déjà négocié avec ce genre de situation, a fait remarquer Jacques Martin. On s'attend à une bonne performance de sa part, comme on s'attend à une bonne performance de la part des joueurs qui seront devant lui.»

L'entraîneur du Tricolore a expliqué que le moment était bien choisi pour donner un premier départ à Auld — et, du même coup, accorder un premier soir de congé à Price — étant donné que l'équipe montréalaise disputera quatre matchs cette semaine. Le Canadien recevra les Panthers de la Floride, samedi, et Martin a fait savoir que Price sera de retour devant le filet à cette occasion.

Martin a par ailleurs réitéré que le retour au jeu du défenseur Andrei Markov se fera demain.

Une bonne relation

Auld a dit avoir développé une bonne relation avec Price même s'ils ne sont coéquipiers que depuis quelques mois.

«Il est très ouvert à la discussion, à parler en détail des choses, ce qui est formidable, a souligné Auld. C'est bien de pouvoir profiter du point de vue d'une autre personne qui a vécu sensiblement les mêmes choses. Seul un gardien peut vraiment comprendre ce qu'est le métier de gardien de but, et savoir ce que tu vois sur la glace.»

«J'ai rarement vu un gardien avoir un aussi grand bagage d'expérience à un si jeune âge», a ajouté Auld lorsqu'on l'a invité à commenter le solide début de saison du gardien de 23 ans.