Andrei Markov revient au jeu

Brossard — Le bonheur d'Andrei Markov, qui reviendra au jeu demain au Centre Bell contre les Panthers de la Floride, signalera inévitablement le malheur d'un autre défenseur du Canadien.

Reste à savoir qui sera le malheureux élu.

Logiquement, Alexandre Picard devrait être celui qui ira rejoindre Ryan O'Byrne dans les gradins. Comme l'a laissé entendre Jacques Martin, hier, celui qui cédera sa place à Markov ne sera pas nécessairement relégué aux mineures. Il pourrait rester dans le giron du Canadien puisque l'équipe compte 22 joueurs pour l'instant et pourrait en garder un 23e.

Sauf qu'à la lumière de l'erratique début de saison de Jaroslav Spacek, certains se demandent si le vétéran tchèque ne risque pas de finir par écoper à son tour.

L'arrière de 36 ans reconnaît d'emblée qu'il ne connaît pas son meilleur début de saison. Sans chercher d'excuses, il a fourni quelques explications, hier, après s'être entraîné en gymnase au Complexe sportif Bell de Brossard, en compagnie des autres joueurs établis du Canadien.

Et même s'il approche la quarantaine, Spacek n'est pas prêt à accepter la théorie voulant que son jeu décline à cause de l'âge. En même temps, il se dit prêt à céder sa place si l'entraîneur juge que cela vaut mieux pour l'équipe.