Tennis - Retour victorieux pour Clijsters

Seule joueuse du plateau à s’être déjà imposée au Masters, Kim Clijsters n’a fait qu’une bouchée de Jelena Jankovic dans le groupe blanc, hier à Doha.<br />
Photo: Agence Reuters Fadi Al-Assaad Seule joueuse du plateau à s’être déjà imposée au Masters, Kim Clijsters n’a fait qu’une bouchée de Jelena Jankovic dans le groupe blanc, hier à Doha.

Doha — La Belge Kim Clijsters, absente des courts depuis son sacre à l'US Open en septembre, a fait un retour victorieux hier à Doha en disposant de la Serbe Jelena Jankovic 6-2, 6-3, pour ses premiers pas dans le Masters féminin qu'elle avait remporté sept ans plus tôt.

Clijsters, 27 ans, s'est montrée plutôt à l'aise, notamment dans ses déplacements où elle n'a pas semblé souffrir du pied dont elle avait été opérée (pour enlever un grain de beauté) après l'US Open.

«C'était mon premier match et j'en suis satisfaite, pas de tout certes, mais je m'en contente», a déclaré Clijsters, auteure d'un surprenant total de 10 doubles fautes qu'elle a toutefois compensées par un coup droit efficace (25 points gagnants) et sa capacité de bien jouer les points importants.

«Je dois être plus consistante et faire moins de doubles fautes, j'essaierai de faire mieux [aujourd'hui], a ajouté la Belge, tête de série no 3, qui affronte aujourd'hui la Bélarusse Victoria Azarenka (no 8), battue hier par la Russe Vera Zvonareva.

Cette dernière, tête de série no 2, a fait un pas important vers le carré final en signant sa deuxième victoire en deux jours. Après n'avoir laissé que trois jeux à Jankovic, la finaliste de Wimbledon et de l'US Open a dû cependant s'employer davantage pour se défaire d'Azarenka 7-6 (7/4), 6-4.

La Bélarusse, dernière joueuse à se qualifier pour le Masters après le forfait de l'Américaine Serena Williams, a donné par moment l'impression de pouvoir créer la surprise en menant 4-2 dans le premier set, puis 3-1 dans le second.

Mais Zvonareva, finaliste du Masters en 2008, a chaque fois résisté pour ensuite prendre le meilleur sur sa rivale au terme de 2 heures et 17 minutes d'échanges.