Jacques Martin est en verve - Et le Canadien s'entraîne dans la bonne humeur

Brian Gionta en pleine action lors du match contre les Coyotes de Poenix, lundi au Centre Bell.<br />
Photo: Agence France-Presse (photo) Richard Wolowicz Brian Gionta en pleine action lors du match contre les Coyotes de Poenix, lundi au Centre Bell.

Les gens heureux n'ont pas d'histoire, dit le proverbe. Rien de plus faux dans le cas de l'entraîneur du Canadien, Jacques Martin, qui en avait beaucoup à raconter hier. Martin était en verve et il a livré un des points de presse les plus divertissants depuis son arrivée à la barre de l'équipe, l'an dernier.


Il faut dire que le Tricolore (5-2-1) connaît un excellent début de saison. Avant hier, il trônait au sommet de l'Association Est, à quelques jours du retour au jeu du défenseur Andrei Markov, «samedi», a confirmé l'entraîneur.

Le moment ne pouvait donc être plus approprié afin de prendre la première photographie d'équipe de la saison. Tous arboraient un large sourire au centre de la patinoire du Centre Bell. Martin a par la suite dirigé une courte séance d'entraînement, qui s'est déroulée dans la bonne humeur.

Par après, il s'est présenté devant la presse avec un air moqueur. Il a lui-même amené sur le tapis le sujet des auditions pour l'obtention du poste d'ailier gauche au sein du trio de Scott Gomez.

«On va bien finir par trouver quelqu'un», a-t-il souligné.

Lundi, dans la victoire de 3-2 en prolongation contre les Coyotes de Phoenix, Tom Pyatt, Travis Moen, Benoît Pouliot et Mathieu Darche se sont succédé aux côtés de Gomez et de Brian Gionta.

«Quoi? Vous n'avez pas pris connaissance de la description de poste que nous avons affichée?», a-t-il lancé au journaliste qui lui demandait quelles qualités recherche-t-on principalement chez des candidats potentiels.

Le portrait qu'il a dressé de l'ailier recherché est celui de... Pouliot. «Un joueur qui possède une bonne compréhension de jeu, une bonne vision du jeu et qui est capable de faire des jeux [...]. Idéalement, un joueur de bonne stature qui peut aller vers le filet adverse.»

Sérieusement, Martin a reconnu avoir résisté à la tentation de séparer Gomez et Gionta parce qu'ils vont bien, et ce, même s'ils n'engrangent pas autant de points qu'on le souhaiterait.

«Ils aident quand même l'équipe à gagner. Ils changent souvent d'ailier, mais ça fonctionne bien. On va trouver une solution. La saison dernière, Michael Cammalleri avait commencé avec Gomez pendant le premier mois avant qu'on décèle une bonne cohésion entre Cammalleri et
Tomas Plekanec. On va continuer de tenter des expériences et ça va finir par débloquer.»

Si Gomez et Gionta peuvent s'amuser de la situation, ils doivent une fière chandelle au trio de Tomas Plekanec, auteur de 11 des 20 buts de l'équipe jusqu'à maintenant.

«On devrait organiser une séance d'essai accessible à tous. Peut-être pourriez-vous tenter votre chance?», a mentionné Gomez aux journalistes.

Plus sérieusement, Gomez s'est dit peu préoccupé du manque de production de son trio parce que Gionta et lui provoquent des occasions de marquer. «Il n'y a pas lieu de céder à la panique. Nous avons des chances. Brian a oublié comment marquer des buts, on dirait. Comme trio, on s'en fait quand on n'a pas de chances. L'équipe va bien, nous devrons apporter une meilleure production. Brian est un marqueur-né. Ce n'est qu'une question de temps avant que ça débloque pour lui. Espérons que ça va se produire [aujourd'hui].»

Gionta a tenu des propos semblables à ceux de son grand complice, faisant remarquer que Gomez et lui viennent de livrer quatre matchs encourageants. «Les choses se sont replacées depuis quatre matchs. Nous sommes sur la bonne voie.»

Auld, très bientôt

Martin a animé la rencontre avec la presse quand on lui a demandé s'il envisageait d'utiliser sous peu le gardien réserviste Alex Auld.

«J'ai une date en tête», a-t-il répondu. «Une date avant la fin de la semaine?», a-t-on risqué.

«Vous brûlez. Vous êtes vifs d'esprit aujourd'hui, très alertes, comme ce n'est pas possible», a-t-il répliqué.

Logiquement, Auld devrait faire ses débuts avec le CH à Uniondale, vendredi, dans le match retour de la série de deux contre les Islanders.