Tennis - Le premier rang mondial de Wozniacki sera remis en jeu cette semaine

Caroline Wozniacki<br />
Photo: Agence Reuters Fadi Al-Assaad Caroline Wozniacki

Doha, Qatar — Quelques semaines seulement après être devenue la nouvelle reine du tennis féminin, Caroline Wozniacki devra lutter pour conserver ce titre lors des championnats de la WTA à Doha, au Qatar.

La Danoise de 20 ans ne sera pas mise au défi par les soeurs Williams, qui sont blessées. La menace vient plutôt de la Russe Vera Zvonareva, no 2 au monde, qu'elle a battue en trois sets plus tôt ce mois-ci, à l'Omnium de Chine.

Le tournoi à huit joueuses se met en branle aujourd'hui avec la phase de groupe, au terme de laquelle les deux meilleures de chaque groupe passeront en demi-finales.

Wozniacki et Zvonareva, dans des groupes différents, pourraient s'affronter en match éliminatoire. Finaliste à Wimbledon et à Flushing Meadows en 2010, Zvonareva n'aura pas la tâche facile. Elle accéderait au trône avec une présence en finale, mais Wozniacki restera intouchable si elle peut remporter deux matchs en phase de groupe. Si Zvonareva perdait un match en tournoi à la ronde, alors un seul gain de la Danoise lui suffirait.

Wozniacki dit ne pas être dérangée par la possibilité de perdre son statut de no 1 si rapidement, mentionnant approcher le tournoi comme n'importe quel autre cette année. Elle domine d'ailleurs la WTA avec six titres en 2010.

C'est à ces championnats l'an dernier que Dinara Safina, alors no 1, a perdu la distinction au profit de Serena Williams — elle avait dû abandonner à cause d'une sérieuse blessure au dos. Le court règne de Safina au sommet a donné lieu à une certaine controverse parce qu'elle n'avait pas gagné de tournoi majeur, ce qui est aussi vrai pour Wozniacki.

«Je pense que Caroline a accompli un grand exploit, a dit Jelena Jankovic, qui sera aussi en action au Qatar. Je pense que pour chaque joueuse, être la no 1 au monde, c'est un rêve qui se réalise. Elle a très bien joué et a été constante. Je pense qu'en ce moment, elle mérite d'être au sommet, et c'est ce qui est reflété par le classement.»

La principale intéressée dit que le fait qu'elle n'a pas encore triomphé en Grand Chelem ne devrait pas la priver du plus haut classement possible. «Je crois le mériter, a dit Wozniacki. J'ai connu une saison fantastique... j'ai gagné le plus de matchs et le plus de tournois. J'estime avoir ma place au sommet.»

Kim Clijsters, absente de l'Omnium de Chine à cause d'une infection au pied, dit être bien rétablie. La 4e joueuse mondiale a un dossier de 6-2 contre Zvonareva — dont un gain de 6-2, 6-1 en finale à Flushing Meadows, cette année.

Samantha Stosur est aussi à ne pas négliger, après une brillante année au cours de laquelle elle est devenue la première Australienne à jouer en finale d'un Grand Chelem depuis 1980. Elle a été défaite en finale de Roland-Garros par l'Italienne Francesca Schiavone, qu'on verra elle aussi à Doha.

La Russe Elena Dementieva et la Bélarusse Victoria Azarenka complètent le portrait du tournoi.