Grand Prix de Corée du Sud - Alonso prend l'ascendant

Fernando Alonso<br />
Photo: Agence Reuters Toru Hanai Fernando Alonso

Yeongam, Corée du Sud — Fernando Alonso (Ferrari), vainqueur hier du Grand Prix de Corée du Sud de Formule 1, a pris l'ascendant dans l'optique du titre mondial sur les pilotes Red Bull, Mark Webber et Sebastian Vettel, qui ont tous deux connu une journée noire.

Alonso s'est imposé au terme d'une course haletante, bouleversée par la pluie, qui a d'abord entraîné un départ, en retard, derrière la voiture de sécurité, puis un arrêt de la course de 45 minutes, et surtout quelques accidents, aussi spectaculaires qu'importants dans l'optique du championnat.

Grâce à cette victoire, l'Espagnol ravit la tête du classement à Mark Webber pour onze points (231 contre 220). Mais l'étroitesse de la marge dont il dispose le protège contre tout accès d'euphorie. «Rien n'a vraiment changé. Nous savons qu'avec le nouveau système de points, tout peut arriver dans une course. Si tu ne marques pas, tu perds 25 longueurs sur l'un de tes principaux adversaires», a analysé l'Espagnol. Un raisonnement prudent, que la performance des Red Bull illustre à merveille. Régulier comme un métronome cette saison, qui l'avait vu terminer toutes les courses dans les points, hormis le GP d'Europe où il s'était violemment crashé, Webber a ainsi choisi le pire moment pour récidiver.

Le pilote Red Bull a perdu le contrôle de sa monoplace sur un vibreur, ce qui l'a fait partir en tête-à-queue, avant d'être percuté par Nico Rosberg (Mercedes). «C'est complètement de ma faute», a reconnu Webber, qui se sent toutefois «absolument» en mesure de remporter le titre: «Les positions ne sont pas importantes. Ce qui l'est, ce sont les points», qui «peuvent changer très vite».