Le Canadien - Martin veut aider Eller

Brossard — Lars Eller connaît un début de carrière modeste chez le Canadien, mais c'est le dernier des soucis de Jacques Martin. L'entraîneur se dit prêt à tout faire afin de faciliter le processus d'adaptation à la LNH du jeune Danois.

Les attentes sont quelque peu démesurées à l'endroit d'Eller cette saison parce qu'il est le rouage important que l'équipe a acquis des Blues de St. Louis, dans l'échange du gardien Jaroslav Halak. On néglige le fait que l'attaquant en est à ses premiers balbutiements dans la LNH, à l'âge de 21 ans seulement.

«C'est vrai, a acquiescé Martin, hier, au journaliste qui lui a souligné la chose. C'est injuste de dire qu'on a obtenu ses services en retour de Halak. En réalité, nous avons acquis un jeune joueur qui devrait avoir une belle carrière dans notre organisation pendant plusieurs années. Il est encore en apprentissage dans la LNH. Il est comme Halak au début de sa carrière, pas comme lui la saison dernière.»

Martin s'est dit assuré qu'Eller va finir par s'établir comme un membre important d'un des deux premiers trios de l'équipe. «Même si ça ne se produisait pas cette saison, en ce qui me regarde, ça n'enlèverait rien à son talent ni au type de joueur qu'il peut être éventuellement.»

Martin a dit qu'on n'envisage aucunement de céder Eller, qui a été le 13e espoir réclamé de la séance de repêchage de 2007, dans la Ligue américaine, à Hamilton. Cette année-là, le Canadien avait sélectionné deux joueurs au premier tour: Ryan McDonagh, au 12e rang, et Max Pacioretty, en 22e position.

«Il est trop tôt pour penser à ça [une rétrogradation], a avancé Martin. On l'utilise suffisamment. Il ne démontre pas un manque de confiance. »
2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 23 octobre 2010 15 h 51

    Cet article vous intéresse?

    Non.

  • Pierre Masse - Inscrit 25 octobre 2010 04 h 15

    Cet article vous intéresse?

    Oui.