Mondiaux de gymnastique - Les maîtres restent Chinois

Rotterdam — Les Chinois ont été sacrés champions du monde de gymnastique par équipe pour la quatrième fois consécutive, devançant les Japonais et les Allemands hier à Rotterdam, comme aux Mondiaux à Stuttgart en 2007.

Avec un total de près de 275 points, les maîtres chinois, comptant dans leur rang trois champions du monde et/ou olympiques, sont parvenus à tenir à distance à plus d'un point leurs rivaux japonais, emmenés par le roi Kohei Uchimura qui défendra sa couronne aujourd'hui en solo.

Les Allemands, avec l'excellent Philipp Boy et la star Fabian Hambüchen, ont pris la médaille de bronze, six mois après l'or européen.

Si ces derniers étaient aux anges, les Japonais essuyaient leurs larmes. Ils pouvaient s'en vouloir d'avoir cédé deux précieux points aux anneaux, et surtout d'avoir manqué la perfection à la barre fixe, leur tout dernier agrès, où Kazuhito Tanaka est tombé.

«Je ne peux pas exprimer ce que j'ai ressenti quand il a chuté, a déclaré l'entraîneur de l'équipe japonaise, Yusuke Ikeda. Je savais que le titre s'était envolé.»

Inconsolable dans le rôle du coupable pointé du doigt, Tanaka a lâché: «Je suis très triste, j'ai fait de mon mieux.»

Cinquièmes au terme des qualifications mardi, les Allemands, champions d'Europe au printemps, ont fait un concours de haut niveau, contrairement aux Américains, Russes, et Britanniques, qui ont accumulé les erreurs. Dans un format de compétition où trois gymnastes passent à un appareil et où les trois notes comptent, toute faute se paie comptant.

«Nous sommes si fiers d'avoir pu conserver la place sur le podium», a déclaré Philipp Boy. Comme lors des qualifications, où il avait obtenu le deuxième meilleur résultat derrière Uchimura, l'Allemand s'est montré à nouveau solide sur les six agrès. Mais c'est aujourd'hui qu'il devra l'être pour gagner une deuxième médaille.

«Je ne pense pas à battre Uchimura, il est le plus talentueux des gymnastes. Ce que je veux, c'est m'en approcher le plus possible», a-t-il assuré. «Et cette médaille m'apporte plus de confiance.»

Les États-Unis, qui pensaient jouer le podium, ont très mal démarré aux arçons. Les Américains, avec quatre novices en Championnat du monde, sont restés accrochés longtemps bons derniers avant de remonter à la quatrième place finale.