Clôture colorée des Jeux de New Delhi

Effets pyrotechniques, rayons laser, musique, le spectacle de clôture des Jeux du Commonwealth, à New Delhi, était haut en couleurs.<br />
Photo: Agence Reuters Adnan Abidi Effets pyrotechniques, rayons laser, musique, le spectacle de clôture des Jeux du Commonwealth, à New Delhi, était haut en couleurs.

New Delhi — L'une des éditions les plus problématiques des Jeux du Commonwealth a pris fin, hier, avec la remise des dernières médailles d'or et la tenue de la cérémonie de clôture, avec un niveau de sécurité sans précédent depuis le début des Jeux, il y a 10 jours.

Le Canada n'a pu faire mieux qu'une quatrième position avec 26 médailles d'or, et 75 podiums au total.

Scott Stevenson, directeur du sport pour Jeux du Commonwealth Canada, a dit que le total de médailles du pays était aux environs de ce qui était prévu.

«Il est vrai que nous espérions terminer troisième, a-t-il dit. Mais nous n'avions pas prévu que l'Inde aurait autant de succès.»

Les Indiens ont devancé l'Angleterre 38-37 pour la deuxième place du classement des médailles d'or, loin derrière l'Australie qui a dominé avec 74 médailles de ce genre, et 177 au total.

La cycliste d'Edmonton Tara Whitten portait l'unifolié lors de la cérémonie de clôture. Elle a remporté une médaille d'or et trois de bronze. Les Canadiens portaient des t-shirts blancs et des pantalons rouges. Plusieurs membres de la délégation avaient toutefois quitté l'Inde au terme de leurs compétitions, et c'est environ 120 athlètes et officiels du pays qu'on a pu voir à la cérémonie de clôture.

Le président de la Fédération des Jeux du Commonwealth, Mike Fennell, a dit que même si on avait tardé à compléter le village des athlètes, et en dépit des problèmes de billets et de transport, les Jeux ont été un succès, car les athlètes les ont appréciés.

La cérémonie de clôture célébrait les arts martiaux de plusieurs provinces de l'Inde. On voulait aussi mettre en lumière la culture de l'Écosse, où auront lieu les prochains Jeux du Commonwealth, à Glasgow en 2014, et clore le tout avec un spectacle de lasers agrémenté de musique et de pyrotechnie.

Le retour

Alexandre Despatie et Émilie Heymans, qui ont probablement disputé leurs derniers Jeux du Commonwealth en carrière, ont entamé leur chant du cygne dans un état d'esprit bien différent, hier.

Despatie, les traits tirés par un long voyage en avion mais néanmoins souriant, a indiqué qu'il voulait profiter pleinement de son dernier tour de piste avant d'annoncer sa retraite — possiblement à l'issue des Jeux olympiques de 2012 à Londres.

Heymans, les yeux rougis par la fatigue et sa catastrophique neuvième position au tremplin de trois mètres, a plutôt bénéficié du voyage entre New Delhi et Montréal pour laisser retomber la poussière et remettre en perspective ce résultat.

Loin de s'apitoyer sur son sort, la plongeuse de 28 ans a dit vouloir tirer des leçons de cet échec.

***

Avec Associated Press
 
1 commentaire
  • François Dugal - Inscrit 15 octobre 2010 12 h 05

    Enfin!

    Enfin finis: bon débarras.