Des Canadiens reportent leur date de départ

New Delhi — Les départs ont été repoussés, deux athlètes canadiens se sont retirés et une partie d'un faux toit dans la bâtisse de l'haltérophilie s'est écroulée lors d'une autre tumultueuse journée aux Jeux du Commonwealth, à New Delhi en Inde.

Mais les dirigeants de la délégation canadienne, qui ont littéralement retroussé leurs manches et lavé les planchers hier dans une course folle pour remédier aux exécrables conditions du village des athlètes, disent qu'ils sont optimistes, mais prudents. Il pourrait y avoir de la lumière au bout du tunnel.

«Une meilleure journée aujourd'hui [hier], a déclaré Tom Jones, président-directeur général des Jeux du Commonwealth Canada (JCC). La route est encore très longue.»

Deux archers — l'ancien champion du monde Dietmar Trillus et Kevin Tataryn — sont devenus les deux premiers athlètes canadiens à se retirer des Jeux en raison de leurs inquiétudes sur la santé et la sécurité.

«Ils n'avaient pas très confiance en ce qui a trait à la santé et à la sécurité. Nous sommes désolés de les perdre, mais c'est une décision personnelle», a mentionné l'entraîneur canadien du tir à l'arc, Richard Towler

D'autres Canadiens se sont fait dire de retarder leurs plans de voyage jusqu'à ce que l'on juge que le Village est sécuritaire.

Tout cela survient au lendemain d'une journée où plusieurs pays, dont le Canada, se sont plaints des conditions pitoyables au village des athlètes.

L'équipe canadienne de hockey sur gazon et deux tireurs devaient partir pour New Delhi aujourd'hui, mais ils resteront au pays pour au moins deux jours encore. Les Jeux doivent commencer le 3 octobre et le Canada devrait y envoyer environ 400 athlètes et dirigeants.

«Essentiellement, les unités d'hébergement au village des athlètes ne sont pas prêtes, a déclaré Scott Stevenson, directeur du sport de JCC. Nous travaillons extrêmement fort avec les autorités locales afin de terminer le travail de finition et de nettoyage, mais nous avons besoin de plus de temps. De plus, nous n'avons pas encore reçu l'autorisation officielle d'ouverture du village du comité organisateur et de la Fédération des Jeux du Commonwealth.»

Environ une douzaine de membres de l'équipe de mission du Canada — des professionnels de la santé, des experts en opérations et du personnel de communication — qui devaient quitter hier ont vu leur départ repoussé d'au moins 48 heures, eux aussi.

«La décision de repousser les départs fait partie de notre plan d'urgence, a ajouté Stevenson. Nous demeurons modérément optimistes de pouvoir accueillir les athlètes et les entraîneurs au cours de 72 prochaines heures, si le travail au Village se poursuit au rythme actuel.»

Deux champions mondiaux, la lanceuse de disque australienne Dani Samuels et le triple sauteur anglais Phillips Idowu, ont annoncé mardi qu'ils se retiraient des Jeux, inquiets pour leur sécurité. Sur Twitter, Idowu a relaté qu'il a des enfants, et «ma sécurité est plus importante pour eux qu'une médaille».

Le lanceur de poids canadien Dylan Armstrong, un des favoris pour remporter l'or aux Jeux, a dit qu'il ne serait pas surpris que ces retraits causent un effet domino de choix identiques chez d'autres athlètes.

New Delhi a battu Hamilton pour l'organisation des Jeux, qui doivent réunir 7000 athlètes de 71 pays.