cache information close 

Match nul en match d'ouverture - L'Afrique du Sud passe un premier test

L'Afrique du Sud et le Mexique ont fait match nul 1-1, vendredi, lors du premier match de la Coupe du monde disputée dans le stade Soccer City, à Johannesburg.

Le tout premier but de la Coupe du monde 2010 a été marqué par le Sud-Africain Siphiwe Tshabalala.
 
Un but précieux inscrit à la 55e minute. Mais il n'a pas suffi aux Bafana Bafana pour l'emporter devant leur public, car Rafael Marquez a égalisé pour le Mexique à la 79e minute.
 
Un boulet

L'équipe hôtesse, après une première demie difficile, a réussi à coller une belle série de petites passes dans sa moitié de terrain et Teko Modise a trouvé Tshabala d'un long ballon. L'ailier a su se défaire de son marqueur avant de décocher un boulet du pied gauche, qui a trouvé la lucarne du coin opposé.
 
Cette avance, qui a semé l'hystérie dans Soccer City, n'aura toutefois duré que 24 minutes. Andres Guardado, posté à la gauche du filet sud-africain, a centré le ballon et Marquez, laissé complètement seul du côté droit, n'a eu aucun mal à déjouer le gardien.
 
«On aurait facilement pu remporter ce match, a déclaré le sélectionneur sud-africain Carlos Alberto Parreira. Mais finalement, une nulle est un résultat juste. Nous sommes toujours dans la course. Ce groupe est très difficile.»
 
De justesse

L'Afrique du Sud a bien failli faire 2-1 à la 90e minute, quand Katlego Mphela s'est défait de deux défenseurs mexicains pour se présenter seul devant le gardien. Son tir s'est toutefois retrouvé sur le montant à la droite du gardien Oscar Perez.
 
"L'équipe qui obtiendra quatre points se qualifiera, a ajouté Parreira. Peu importe ce qu'il arrive contre l'Uruguay, se groupe sera décidé lors du dernier match, contre la France."
 
Tel que leur avait demandé leur sélectionneur Javier Aguirre, les Mexicains ont attaqué en force dès le début des hostilités et auraient pu se forger une avance dès les deux premières minutes, quand le gardien Itumeleng Khune a jonglé avec le ballon. Giovani Dos Santos s'est vu offrir une occasion en or, mais le capitaine Aaron Mokoena a sauvé les meubles en bloquant in extremis son tir.
 
Les Mexicains ont poursuivi leur pression, mais leur imprécision leur a coûté l'avance. Carlos Vela s'est aussi fait refusé un but sur un corner, l'attaquant étant clairement hors-jeu.
 
«Nous n'avons pas été en mesure de compléter nos jeux, a dit Aguirre. Je pense que l'équipe a raté quelques très bonnes occasions et les choses se sont drôlement compliquées quand ils ont ouvert la marque.»