Phoenix 5 Detroit 2 - Les Coyotes ne font qu'une bouchée des Red Wings

Detroit — Les Coyotes de Phoenix ont marqué leurs trois premiers buts grâce à leurs unités spéciales, Ilya Bryzgalov a repoussé 31 tirs et les Red Wings de Detroit ont baissé pavillon 5-2, hier après-midi, forçant la présentation d'un match ultime dans cette série quarts de finale de l'Association de l'ouest.

Lauri Korpikoski a ouvert la marque en infériorité numérique à 4:10 du premier vingt pour les Coyotes.

Mathieu Schneider a ensuite mis un terme à la léthargie des Coyotes en supériorité numérique en trouvant le fond du filet adverse pour la première fois en 20 occasions, puis son coéquipier Radim Vrbata l'a imité en milieu d'engagement pour porter la marque à 3-1.

Wojtek Wolski a réussi le quatrième filet de la formation de l'entraîneur-chef Dave Tippett à cinq contre cinq, en fin de période médiane. Taylor Pyatt a inscrit le but d'assurance en fin de rencontre pour les Coyotes.

Brad Stuart et Darren Helm ont riposté pour les Red Wings. Jimmy Howard a effectué 24 arrêts, mais n'a pas permis aux Red Wings d'accéder au deuxième tour.

Howard, un candidat au trophée Calder — remis à la recrue par excellence de la LNH — a cédé au moins quatre buts pour la troisième fois de cette série, après avoir alloué un seul filet aux Coyotes au cours des deux matchs précédents, tandis que les siens prenaient les devants 3-2.

Stuart a fait vibrer les cordages à 2:51 du deuxième engagement — 24 secondes seulement après le filet de Schneider qui procurait les devants 2-0 aux Coyotes — pour éveiller la foule, qui a cependant été de nouveau engourdie par les buts de Vrbata et Wolski.

Les Coyotes ont mis fin aux espoirs de remontée des Red Wings lorsque Pyatt a déjoué Howard en supériorité numérique alors qu'il restait 5:25 au match. Helm a répliqué avec 3:31 à écouler au cadran, mais ce fut trop peu trop tard pour les finalistes de la coupe Stanley en 2009.

Les Coyotes, qui participent aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2002, présentent un dossier de 0-5 en première ronde. La concession n'a pas accédé aux demi-finales d'association depuis 1987, tandis qu'elle s'appelait toujours les Jets de Winnipeg.

Les Red Wings se sont qualifiés pour le tournoi printanier pour la 19e fois consécutive et tenteront de réaliser un autre brillant parcours éliminatoire. Ils ont remporté neuf séries — incluant celle de la coupe Stanley en 2008 — depuis qu'ils ont été éliminés au premier tour il y a quatre ans, à la première année de l'entraîneur-chef Mike Babcock derrière leur banc.

Les Coyotes accueilleront les Red Wings à l'occasion du septième et dernier match de cette série demain soir.