Coupe Davis - La Colombie fait vivre des débuts difficiles au Canada

Joueur numéro un du Canada pour cette rencontre, Polansky a commencé la journée en affrontant Salamanca.
Photo: Agence France-Presse (photo) Rodrigo Arangua Joueur numéro un du Canada pour cette rencontre, Polansky a commencé la journée en affrontant Salamanca.

Bogotá — Le Canada a peiné contre la Colombie en coupe Davis, hier, lors de la première journée de la rencontre du deuxième tour du Groupe 1 de la zone des Amériques.

Les deux joueurs de simple du Canada, Peter Polansky et Milos Raonic, de Thornhill, en Ontario, ne sont pas parvenus à déjouer les Colombiens qui ont profité de l'avantage du terrain, sur la terre battue du Club Campestre El Rancho, à Bogotá.

Polansky s'est incliné 6-4, 6-3 et 6-2 face à Carlos Salamanca, tandis que Raonic a subi une défaite de 7-5, 4-6, 6-4 et 6-4 aux mains de Santiago Giraldo.

Joueur numéro un du Canada pour cette rencontre, Polansky a commencé la journée en affrontant Salamanca, qui remplaçait le meilleur joueur de la Colombie Alejandro Falla, incapable de jouer en raison d'une blessure. Malgré un bon début de match, Polansky a raté quelques belles occasions de briser son adversaire et a concédé la première manche. Le Canadien n'a pas su retrouver la forme et a offert le gain à Salamanca en trois manches.

C'est donc à Raonic, qui effectue ses débuts en coupe Davis, que revenait la lourde tâche de tenter de niveler la marque contre Giraldo, 93e mondial. La puissance des services et des coups de fond de Raonic lui ont permis de tenir tête au Colombien, mais l'expérience de Giraldo l'a bien servi dans les moments importants du match.

«Tirer de l'arrière 2-0 après la première journée n'est certainement pas ce que je souhaitais, a dit le capitaine canadien Martin Laurendeau. Nous avons besoin d'une victoire en double [aujourd'hui], ce qui nous permettrait peut-être de faire changer le vent de côté. Ce ne sera pas facile, mais ça c'est déjà vu et cela nous permet donc d'espérer.»

Le Canada se doit donc de remporter le double s'il veut conserver ses chances de gagner cette rencontre disputée au meilleur de cinq matchs. Daniel Nestor, meilleur joueur de double du monde, sera jumelé à Raonic pour croiser le fer contre Salamanca et Juan-Sebastian Cabal.

La France prend la tête

Au Palais des sports de Toulon, la France menait 2-0 face à l'Allemagne hier soir au premier tour de la coupe Davis, après les victoires de Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga dans les deux premiers simples.

Au Palais des sports de Toulon, Gaël Monfils a apporté le premier point à la France en battant Philipp Kohlschreiber en trois sets, 6-1, 6-4, 7-6 (5). Tsonga s'est ensuite imposé en quatre sets, 6-3, 6-2, 6-7 (5), 6-3, face à Benjamin Becker.

L'Espagne et la Suisse étaient à égalité 1-1, hier à Logrono (Espagne), après que David Ferrer eut disposé de Marco Chiudinelli, en trois sets de 6-2, 7-6 (5), 6-1. Nicolas Alamagro avait subi la défaite dans le premier match, aux dépens du Suisse Stanislas Wawrinka, en cinq sets de 3-6, 6-4, 3-6, 7-5, 6-3.

D'autre part, à Stockholm, la Suède et l'Argentine ont chacune gagné un match de simple, ce qui les laissait à égalité 1-1. La République tchèque a quant à elle pris une avance de 2-0 contre la Belgique. À Belgrade, la Serbie a pris une avance de 2-0 contre les États-Unis.