Hockey - Le Canadien marque quatre fois en troisième pour battre les Bruins 4-1

Boston — Le Canadien a mis un peu de temps à retrouver ses aises sur la glace après un repos forcé de deux semaines en raison de la présentation des Jeux olympiques, mais il s'est mis en marche à temps pour vaincre les Bruins 4-1 à Boston, hier soir. Et il peut dire merci à son quatrième trio.

Sur le but gagnant, marqué en troisième période, Maxim Lapierre a fait ce qu'il fait souvent, c'est-à-dire foncer au filet. Il a ainsi pu saisir le retour de lancer de Travis Moen pour enfiler son sixième but de la saison.

Après avoir été blanchi au cours des deux premières périodes, le Tricolore est finalement venu à bout d'un Tukka Rask, qui offrait jusque-là une solide performance.

Glen Metropolit a été le premier à le déjouer sur un tir sur réception de l'enclave (son 14e but de la saison), après avoir accepté une passe précise de Tom Pyatt, placé dans le coin de la patinoire.

Mathieu Darche a ensuite doublé l'avance des siens en sautant lui aussi sur un retour de lancer en fin de troisième, et Benoit Pouliot a décoché un tir dans un filet désert dès que Rask s'est amené au banc des siens pour compléter le pointage, avec un peu plus d'une minute à jouer.

Pyatt, Metropolit et Darche ont amassé deux points chacun au cours de la rencontre.

Avant ces quatre buts du Canadien, Rask avait réalisé quelques superbes arrêts. Il avait entre autres frustré Tomas Plekanec en plongeant pour stopper le disque avec son masque.

Marco Sturm avait ouvert la marque en avantage numérique pour les Bruins au premier vingt. Carey Price a fait le premier arrêt sur le tir anodin de Zdeno Chara mais la rondelle lui a échappé, avant de lui glisser entre les jambières. Sturm, presque couché sur le dos du gardien puisqu'il était poussé par Josh Gorges, a réussi à envoyer la rondelle dans le filet. Dominic Moore était au cachot.

Après avoir accordé ce mauvais but, Price s'est illustré, notamment avec des arrêts sur un deux contre un et un trois contre un.

La dernière victoire des Bruins à Boston remonte au 1er janvier, lors du match présenté au Fenway Park. C'est donc dire qu'ils sont toujours en quête d'un premier gain à leur domicile habituel en 2010.

Andrei Kostitsyn, qui était de retour au jeu après avoir raté les deux derniers mois d'activités, a semblé manquer de synchronisme à quelques occasions durant le match. Il aurait facilement pu marquer au moins deux buts. Deux fois il a raté son tir alors que le filet était ouvert et que le gardien était complètement déjoué. Tout d'abord avec quelques secondes à faire en première, puis lors d'une autre belle chance en deuxième.