Canadien de Montréal - Plekanec et Markov déjà à l'entraînement

Brossard — Tomas Plekanec et Andrei Markov ont endossé l'uniforme du Canadien hier pour la première fois depuis leur retour de Vancouver en prenant part à la séance d'entraînement de l'équipe au Complexe sportif de Brossard.

Sans surprise, Plekanec a été le premier à sauter sur la patinoire, devançant ainsi Benoit Pouliot, qui avait toujours été le premier à sortir du vestiaire depuis mercredi après le congé de 10 jours.

Puis il s'est entretenu avec Jacques Martin en faisant quelques tours de patinoire.

«On a parlé des Jeux olympiques et de hockey», a dit Plekanec, qui a formé un trio avec les frères Kostitsyn, Sergei et Andrei, lors de la séance d'entraînement.

Andrei est rétabli d'une blessure au bas du corps subie le

31 décembre. Il a raté les

20 derniers matchs.

«J'ai déjà joué avec eux. Ils peuvent s'alimenter entre eux», a dit Plekanec, notant qu'il n'aura qu'à faire de son mieux et s'assurer d'être sur la même longueur d'onde que les deux Bélarusses.

«Andrei jouait très bien avant d'être blessé.»

En cinq matchs, Plekanec n'a récolté que trois points — deux buts en avantage numérique et une passe — lors du tournoi olympique et la République tchèque a été éliminée en quarts de finale par la Finlande.

«J'aurais voulu que ça dure plus longtemps, mais les choses n'ont pas fonctionné, a-t-il reconnu. Mais ce fut tout de même une belle expérience. J'ai aimé prendre part aux Jeux olympiques. J'ai apprécié chaque minute.»

En ce qui concerne les rumeurs selon lesquelles Jaromir Jagr, qui évolue dans la Ligue d'élite de Russie, pourrait revenir dans la LNH, Plekanec a indiqué que Jagr n'en sait pas plus présentement.

Comme Plekanec, Markov a aussi goûté à l'élimination, mais ce fut encore plus décevant compte tenu de la cuisante défaite de la Russie contre le Canada.

«Je suis déçu quelque peu, a-t-il avoué. Mais je dois maintenant me concentrer sur les matchs qui nous restent à jouer d'ici la fin de la saison. Le tournoi olympique, c'est du passé»

Que s'est-il passé contre le Canada?

«C'est difficile de dire quelque chose maintenant. On a tout simplement perdu le match. On a commis trop d'erreurs en zone neutre. Cela a été coûteux.»

Markov aurait souhaité que Jaroslav Halak revienne avec une médaille au cou après avoir excellé devant le filet de la Slovaquie.

«C'est dommage pour lui, mais il a connu un très bon tournoi.»

Avec 19 matchs à jouer, la participation du Canadien aux séries éliminatoires est encore incertaine. Il occupe le huitième rang dans l'Est mais il n'a qu'une avance d'un point sur le Lightning de Tampa Bay et les Rangers de New York, qui ont respectivement joué deux et un matchs de moins que le Canadien.

De plus, le Canadien n'a qu'une priorité de deux points sur les Thrashers d'Atlanta qui, eux, ont trois matchs en mains.

«Chaque match sera une bataille, a estimé Markov. Il faudra donner 100 %, jouer comme on est capable.»

Rappelé de Hamilton, le jeune Tom Pyatt a aussi pris part à la séance d'entraînement en tant que 13e joueur à l'attaque. Les lignes étaient les suivantes en plus du trio composé de Plekanec et des frères Kostitsyn: Pouliot-Gomez-Gionta; Moen-Moore-Lapierre; Darche-Metropolit-D'Agostini.

«C'est une bonne sensation d'avoir été rappelé pour le dernier droit», a dit Pyatt, heureux de la confiance qu'on lui témoigne.