Deux médailles d'or pour Charles Hamelin

Alexandre Bilodeau avait émis le souhait que sa médaille d'or, acquise lors de la troisième journée de compétitions des Jeux de Vancouver, inspire ses compatriotes. Il faut croire que Charles Hamelin a reçu le message.

L'athlète de Sainte-Julie a livré des performances extraordinaires sur la patinoire du Pacific Coliseum, vendredi, et procuré au Canada deux autres médailles d'or en courte piste, auxquelles s'est ajouté le bronze de son coéquipier François-Louis Tremblay.
 
Hamelin a d'abord raflé l'or lors de la finale du 500 mètres grâce à un temps de 40,981 secondes. Il a devancé le Sud-Coréen Si-Bak Sung par 359 millièmes de seconde.
Tremblay s'est vu octroyer le bronze malgré un chrono de 46,366 secondes,
à la suite de la disqualification de l'Américain Apolo Anton Ohno, qui avait franchi l'arrivée au deuxième rang.
 
Les Canadiens vainqueurs au relais

Puis au relais 5000 mètres, Hamelin, son frère François, Tremblay et Olivier Jean ont battu leurs grands rivaux, les Sud-Coréens, l'emportant en six minutes 44,224 secondes. Les États-Unis ont pris la médaille de bronze.
 
«Mon rêve était de revenir avec deux médailles. Deux médailles en or, c'est le plus beau rêve que je pouvais demander», a-t-il révélé.
 
Chez les dames, la Lavalloise Tania Vicent a été disqualifiée du 1000 mètres à la suite d'un contact avec l'Allemande Aika Klein. Ses coéquipières Kalyna Roberge, de St-Etienne-de-Lauzon, et l'Albertaine Jessica Gregg ont été éliminées lors des demi-finales.
 
L'or ou l'argent au hockey

Le Canada s'est aussi assuré d'au moins la médaille d'argent en hockey masculin grâce à sa victoire de 3-2 contre la Slovaquie.
 
Patrick Marleau, Brenden Morrow et Ryan Getzlaf ont marqué les buts du Canada, qui affrontera les Etats-Unis, dimanche, dans une finale rêvée.
 
Les Slovaques ont flanqué la frousse aux Canadiens lorsqu'ils ont marqué deux buts en troisième période, ceux de Lubomir Visnovsky et Michal Handzus.

Au troisième rang des médailles
Avec tous ces exploits, le Canada s'est hissé au troisième rang du classement des médailles. Il en compte officiellement 21, dont dix d'or, un plateau jamais atteint par les athlètes du pays lors de Jeux d'hiver. Ces dix médailles d'or représentent un sommet parmi tous les pays présents aux Jeux de Vancouver.
 
Et ce décompte n'inclut pas les trois médailles déjà assurées et qui seront déterminées au cours du week-end, en hockey masculin, en curling masculin et en poursuite par équipe, en patinage longue piste, chez les hommes.
 
Amère défaite

Les prestations de Hamelin ont permis de faire oublier la décevante médaille d'argent du Canada en curling féminin, quelque deux heures plus tôt.
 
La skip canadienne Cheryl Bernard n'était plus qu'à une seule pierre de la plus haute marche du podium. Mais elle a raté une sortie relativement facile en 10e manche, et une tentative de double-sortie au 11e bout, et la Suède a volé la médaille d'or, 7-6.
 
La première bourde de Bernard a permis à Anette Norberg de marquer deux points au 10e bout, poussant ainsi le duel en prolongation. Et Bernard a laissé filer l'or malgré le fait qu'elle avait l'avantage de la dernière pierre en 11e manche.
 
Longue piste : les hommes en finale

Les Canadiens ont accédé à la finale de l'épreuve de poursuite par équipes en patinage de vitesse longue piste, vendredi après-midi, quelques minutes après le revers surprise de leurs consoeurs en quarts de finale.
 
C'est donc dire que les Canadiens obtiendront au minimum la médaille d'argent, samedi. Ils patineront pour l'or, samedi, face aux Américains, qui ont surpris les Néerlandais dans l'autre demi-finale.
 
Denny Morrison, de Fort St. John en Colombie-Britannique, Lucas Makowsky, de Regina en Saskatchewan, et le Montréalais Giroux, ont établi un record olympique en bouclant le parcours en trois minutes 42,22 secondes.
 
Giroux deviendra, par ailleurs, le premier Québécois médaillé en patinage de vitesse longue piste depuis Gaétan Boucher en 1984.
 
Du côté féminin, les Canadiennes ont subi une élimination surprise en quarts de finale face aux Américaines.
 
Kristina Groves, d'Ottawa, Christine Nesbitt, de London en Ontario, et Brittany Schussler, de Winnipeg, ont complété le parcours en trois minutes 2,24 secondes, à cinq centièmes de seconde des Américaines.
 
L'équipe féminine de poursuite par équipes du Canada détient le record du monde et était considérée comme la favorite pour l'emporter.
 
En surf des neiges, Alexa Loo a été la meilleure Canadienne lors du slalom géant parallèle avec une 12e place. Caroline Calvé a terminé au 20e rang et Kimoko Zakreski, en 29e place.
En ski alpin, Brigitte Acton a terminé au 17e rang tandis que ses compatriotes Anna Goodman et Erin Mielzynski se sont classées 19e et 20e respectivement.
7 commentaires
  • Bel Zebuth - Inscrit 27 février 2010 11 h 00

    2 accrochages?!

    http://www.rdsolympiques.ca/short-track-skating/re

    Une observation du vidéo ralenti de cette course donne à penser que Hamelin I aurait accroché le patineur coréen, alors que le patineur américain accrochait Hamelin II. Les 2 patineurs de derrière ne touchaient pas ceux du devant: voyez où se trouve la main de Hamelin I quand le patineur coréen se met soudainement à glisser...

  • jacques noel - Inscrit 27 février 2010 12 h 21

    @Zebuth

    Une bonne paire de lunettes peut-être?

    On voit très bien le pied droit du Coréen glisser tout seul; le pauvre se retrouve dans le décor (expression québécoise savoureuse qui veut dire hors-piste)

    On voit bien Ono pousser Tremblay de sa main droite.

    Belle victoire d'Hamelin. Les Québecois sont rendus à 7 médailles. C'est 1,2 médaille par million de Québécois. Deuxième au monde

  • Pierre-S Lefebvre - Inscrit 27 février 2010 13 h 07

    Représentativité

    Hockey Canada mâle gagne une médaille mais Charles Hamelin gagne deux médailles d`or. Lequel fait la fierté du Canada avec plus de détermination? Curieusement les médaillés du Québec sont devenus des héros du Canada. Ou sont les séparatistes tout à coup? La LNH fait figure de pauvre avec sa délégation du Québec sur l`équipe de rêve!

  • Augustin Rehel - Inscrit 28 février 2010 07 h 43

    LA chute

    N'eut été la chute du Coréen, la derniers mètres auraient été épiques.

    La victoire de Charles Hamelin est mon plus beau moment olympique. On voyait du feu dans son regard... un peu comme Maurice Richard quand il embarquait sur la patinoire.

  • David miller - Inscrit 28 février 2010 14 h 11

    Les separatistes content!!!

    A Pierre S. Lefebvre le Féderaliste ; Esperons qu'avec les medailles Quebecoise au jeu que les Anglais du Canada vont respecter le fait FRANCAIS un peu plus.... ;)