Défaite crève-coeur des Canadiennes

Les Canadiennes étaient à un cheveu de la victoire, jouissant d’une avance de 6-4 au 10e bout.
Photo: Agence Reuters Andy Clark Les Canadiennes étaient à un cheveu de la victoire, jouissant d’une avance de 6-4 au 10e bout.

Vancouver — La Canadienne Cheryl Bernard devra se contenter de l'argent en curling après avoir perdu son match de finale aux Jeux de Vancouver.

La skip de 43 ans a été défaite 7-6 contre la championne olympique sortante Anette Norberg, de la Suède.

Bernard menait 6-4 avant d'amorcer le 10e bout et avait la victoire au bout des doigts. La Canadienne n'a cependant pas pu effectuer la simple sortie qui lui aurait donné la victoire. La Suédoise a tiré pour deux, forçant la prolongation.

Bernard a eu une autre chance de l'emporter au 11e bout, mais a raté une tentative de double sortie.

Cheryl Bernard tentait de devenir la première skip canadienne à gagner l'or olympique depuis Sandra Schmirler, en 1998.

Bernard tirait de l'arrière 4-3 au 7e bout et la Suède avait le marteau. La Canadienne a cependant effectué un coup de maître, réussissant une sortie difficile avec sa dernière pierre. Le tir laissait deux pierres canadiennes en jeu et mettait Norberg dans l'eau chaude.

La Suédoise, qui avait eu le dessus sur Bernard dans la première moitié du match, a choisi un bien mauvais moment pour rater son premier gros coup de la journée. Sa dernière pierre ne s'est même pas approchée de la maison, permettant au Canada de prendre les devants 5-4.

Les deux équipes ont annulé le huitième bout, puis Norberg a eu l'occasion de créer l'égalité au neuvième. Sa pierre a cependant glissé hors de la maison, donnant au Canada un vol d'un point et une avance de 6-4.

Norberg a conservé le marteau au 10e, mais devait marquer deux points pour forcer la prolongation. Sa quête d'une deuxième médaille d'or olympique semblait sur le point de prendre fin lorsque Bernard a tiré sa dernière pierre. Elle n'avait besoin que d'une simple sortie pour l'emporter.

La foule était sur le point d'exploser, mais la fête n'a pas eu lieu. Bernard n'a pu sortir la pierre suédoise de la maison. Norberg a fait deux points et les joueuses se sont préparées pour le 11e bout.

Au 11e, la Suède avait deux pierres près du centre, quand Bernard a eu une autre occasion de gagner avec son marteau. Elle avait besoin d'une double sortie, mais n'a réussi à sortir qu'une seule pierre. Les Suédoises, elles, se sont mises à célébrer.

Plus tôt en journée, la Chine a remporté la médaille de bronze.

Bingyu Wang, championne mondiale en titre, a défait la Suissesse Mirjam Ott 12-6 après avoir perdu en demi-finale contre la Suède, la veille.

Au terme de leur victoire, Wang et ses coéquipières sont allées donner une chaude accolade à leur entraîneur canadien, Dan Rafael. Avec les larmes aux yeux, tout le groupe s'est tenu par la main et a longuement salué une foule appréciative.

«Ç'a pris un certain temps, mais vous avez finalement vu notre vraie équipe», a dit Rafael, ému au moment de rencontrer les journalistes.