Saut à ski - L'Autriche survole le concours par équipe

Whistler — L'équipe d'Autriche de saut à ski a conservé hier son titre de championne olympique du concours par équipe avec une insolente facilité aux Jeux de Vancouver.

La Wunderteam, composée de Wolfgang Loitzl, Andreas Kofler, Thomas Morgenstern et Gregor Schlierenzauer, a terminé avec 72,1 points d'avance sur l'Allemagne.

Morgenstern, vainqueur sur grand tremplin et par équipe à Turin en 2006, devient triple champion olympique à seulement 23 ans.

La Norvège a pris la troisième place à seulement 5,3 points des Allemands Michael Neumayer, Andreas Wank, Martin Schmitt et Michael Uhrmann.

Les quatre médaillés norvégiens sont Anders Bardal, Tom Hilde, Johan Remen Evensen et Anders Jacobsen. Le détenteur du record du monde de saut à ski, BjJorn Einar RomJoren, n'avait pas été sélectionné.

L'Autriche, grande favorite de ce concours avec quatre sauteurs dans les cinq premiers de la Coupe du monde, n'a pas failli à sa mission et sauve la face après son échec dans les concours individuels.

Dominés par Simon Ammann sur petit et sur grand tremplin, les Autrichiens ont pu compter sur Schlierenzauer pour décrocher deux médailles de bronze, loin des attentes de ce pays mordu de saut à ski.

Cette fois, ils ont assommé le concours dès la première manche, lors de laquelle les quatre sauteurs autrichiens ont tous réalisé le meilleur saut de leur groupe.

«Je ne pense pas que nous ayons tant de pression que cela. Nous savons que nous avons la meilleure équipe donc on sait quoi faire pour être les meilleurs», a dit Loitzl après son deuxième saut.

En finale, Andreas Kofler a atteint 142 m et le dernier saut s'est disputé dans des conditions extrêmement favorables.

Le Japonais Noriaki Kasai a ainsi pu se poser parfaitement à 140 m pour le dernier saut de sa carrière olympique, entamée à Albertville en 1992. Le Japon a terminé à la cinquième place, derrière la Finlande.

Le prodige Schlierenzauer, 20 ans, a bien failli battre le record olympique en se posant lors du dernier saut de la compétition à 146,5 m. Mais il a posé une main sur la neige en s'accroupissant à la réception et son saut n'aura donc pas valeur de record olympique.

Celui-ci reste la propriété du quadruple champion olympique Simon Ammann, qui avait atteint 144 m lors du premier saut de la finale sur grand tremplin. La Suisse ne participait pas au concours par équipe.