Les deux équipes canadiennes de curling accèdent aux éliminatoires

La capitaine de l’équipe féminine, Cheryl Bernard
Photo: Agence Reuters Lyle Stafford La capitaine de l’équipe féminine, Cheryl Bernard

Vancouver — Le «Michael Jordan du curling» n'a pas livré son meilleur match, hier, mais l'équipe du Canadien Kevin Martin a tout de même réussi à battre les États-Unis 7-2 pour un huitième gain de suite en curling masculin.

Le Canada a donné un rare vol au premier bout, avant de finalement réussir à reprendre le contrôle au quatrième. À un moment dans le match, Kevin Martin présentait un faible taux d'efficacité de 38 %, tandis que son troisième, John Morris, faisait pire encore avec 13 %.

Après le match, le skip américain, John Shuster, a servi l'éloge ultime à Kevin Martin, le qualifiant de «Michael Jordan du curling».

Martin a aussi ri du manque d'effort de son équipe, mais a admis que l'assurance du premier rang pour les demi-finales de jeudi a joué sur la concentration du groupe.

Chez les femmes, Cheryl Bernard s'est assurée d'une place en ronde éliminatoire hier, en disposant facilement de la Suédoise Anette Norberg 6-2.

Les deux formations ont amorcé le match avec une fiche identique de 5-1 en ronde préliminaire et trônaient au sommet du classement général, mais Bernard a pris le contrôle du duel en inscrivant deux points avec son marteau au deuxième bout.

Norberg, la championne en titre du tournoi olympique, a obtenu une chance de revenir dans le match, mais elle a raté des placements de routine aux troisième et quatrième bouts, permettant au Canada de réaliser deux vols et porter leur avance à 4-0.

Norberg a bénéficié d'une autre opportunité de réduire l'écart au huitième bout, mais sa tentative de sortie a échoué lorsque sa pierre a heurté un garde. Le Canada en a profité pour porter le score à 6-1, et sceller l'issue de la rencontre face à la Suède.