Joannie Rochette en deuil

Les Jeux olympiques de Vancouver ont pris une tournure dramatique pour la patineuse québécoise Joannie Rochette, dont la mère est décédée à peine quelques heures après son arrivée à Vancouver.

Thérèse Rochette, âgée de 55 ans, a rendu l'âme ce matin à l'hôpital général de Vancouver où elle avait été admise à la suite d'un malaise subit, dont la nature n'a pas été précisée.
 

Thérèse et son époux Normand Rochette étaient arrivés la veille afin de supporter leur fille, dont les compétitions s'amorcent mardi. Ils avaient passé la journée à visiter la ville. Mme Rochette aurait dit en soirée ressentir des douleurs.

C'est à 6h00 dimanche matin que Joannie a appris la triste nouvelle de la bouche de son père.

Du côté de Skate Canada c'était le choc. L'athlète de 24 ans, de l'Ile-Dupas, dans Lanaudière, a déjà fait savoir qu'elle souhaitait aller de l'avant avec la compétition individuelle de patinage féminin.

Le président de Skate Canada, Benoît Lavoie, lui a tout de même conseillé de prendre la journée pour y penser.

Joannie Rochette est un des plus importants espoirs de médaille pour le Canada, et sûrement une des athlètes olympiques les plus connues au Québec à l'occasion des jeux de Vancouver.

Une autre déception

Sur les sites de compétitions, le Canada a vécu une autre déception dimanche après-midi, alors que Christopher Del Bosco a été exclu du podium après avoir été victime d'une chute peu de temps avant la ligne d'arrivée, en finale du ski cross.

Del Bosco, un athlète né aux Etats-Unis maintenant établi à Sudbury, se voulait un sérieux candidat à une médaille.

En biathlon, le Québécois Jean-Philippe LeGuellec a connu sa pire journée à Whistler, terminant 30e et dernier lors du "mass start" de 15 km.

En ski alpin, Ryan Semple a réalisé la meilleure performance canadienne du super combiné chez les hommes avec une 15e place. Il a terminé à plus de trois secondes de l'Américain Bode Miller, vainqueur de sa première médaille d'or olympique en carrière.

La seule bonne nouvelle de la première moitié de la journée est venue du curling, alors que l'équipe menée par Cheryl Bernard a signé une éclatante victoire de 9-2 contre les Etats-Unis. Il s'agissait d'un cinquième gain en autant de sorties pour le quatuor canadien, qui disputera un autre match, en soirée, contre la Chine.