La confirmation Neuner, la surprise Ferry

Avant ce sacre olympique, le seul fait de gloire de Björn Ferry était un titre de champion du monde en relais mixte.
Photo: Agence Reuters Kai Pfaffenbach Avant ce sacre olympique, le seul fait de gloire de Björn Ferry était un titre de champion du monde en relais mixte.

Whistler — La biathlète surdouée allemande Magdalena Neuner a remporté à 23 ans son premier titre olympique lors de la poursuite d'hier à Whistler. À l'issue des 10 km, Neuner a précédé la Slovaque Anastasia Kuzmina et la Française Marie-Laure Brunet.

La Bavaroise a même réussi à se débarrasser de ses démons au tir debout: alors qu'elle comptait une confortable avance sur Kuzmina, elle n'a été pénalisée qu'à une seule reprise lors du dernier tir debout. Par le passé, la lauréate de la Coupe du monde 2008 a souvent vu s'envoler là des succès qui lui tendaient les bras.

Si Neuner a bien répondu, les Suédoises Anna-Carin Olofsson-Zidek et Helena Jonsson n'ont pas encore pu jouer les premiers rôles. À sa défense, Olofsson-Zidek a été déstabilisée par une erreur du préposé au départ, qui l'a lancée avec 14 secondes de retard. Elle a croisé le fil d'arrivée en 6e place, mais on a finalement corrigé l'erreur en lui donnant la 4e place.

«Je savais que je devais partir tout de suite après la fille qui était à ma gauche, a dit Olofsson-Zidek. J'étais anxieuse et je dois dire que cela m'a ennuyée lors de ma première boucle. [...] C'est la première fois que j'entends dire que cela s'est produit aux Jeux olympiques. Je l'ai déjà vu en Coupe du monde, mais pas aux Jeux.»

Chez les messieurs, Björn Ferry a mis fin à une longue attente en remportant à 31 ans son premier titre d'importance.

À l'issue des 12,5 km et quatre sessions de tir, Björn Ferry s'est imposé devant l'Autrichien Christoph Sumann et le Français Vincent Jay, champion olympique de sprint deux jours plus tôt.

Avant ce sacre olympique, le seul fait de gloire de Ferry était un titre de champion du monde en relais mixte.

Le Suédois a profité des nouvelles déconvenues des favoris, les Norvégiens Emil Hegle Svendsen et Ole Einar Bjoerndalen. Svendsen, triple champion du monde 2008 et vice-champion olympique de sprint, a joué les premiers rôles avant de sombrer au tir debout avec trois pénalités, pour finir à la 8e place. Parti seulement en 17e position dans la poursuite, Bjoerndalen, biathlète le plus titré de l'histoire, a encore fini les mains vides à la 7e place, à plus de 50 secondes de Ferry.

De son côté, le Québécois Jean-Phillipe LeGuellec a croisé le fil d'arrivée au 5e rang, mais on a ajouté 30 secondes à son temps et il a été finalement relégué à la 11e place à la suite de ce qu'on peut considérer un faux départ.
 
1 commentaire