Lee Sang-Hwa remporte le 500 m par cinq centièmes

La Sud-Coréenne Lee Sang-Hwa
Photo: Agence Reuters Dylan Martinez La Sud-Coréenne Lee Sang-Hwa

Richmond — On attendait Jenny Wolf. On a eu Lee Sang-Hwa. La Sud-Coréenne a devancé l'Allemande, qui n'avait perdu que trois courses sur cette distance tout au long de la saison, de seulement cinq centièmes de seconde au total pour remporter hier l'épreuve de 500 m de patinage de vitesse longue piste à l'anneau olympique de Richmond.

Sang-Hwa a signé des chronos de 38,24 et 37,85 pour terminer avec un temps cumulatif de 76,09. Actuelle meneuse au classement de la Coupe du monde et 6e des Jeux de Turin, Wolf a remis des temps de 38,30 et 37,83 pour conclure en 76,14. La Chinoise Beixing Wang (38,48 et 38,14) a remporté le bronze en 76,63.

Christine Nesbitt a été la meilleure Canadienne. Son temps combiné de 77,57 secondes lui a conféré le 10e rang. Après une première course complétée en 39,35, Shannon Rempel, 16e aux Jeux olympiques de Turin, a signé un temps de 39,47 pour prendre le 27e rang avec un temps total de 78,82. Elle semblait d'ailleurs bien soulagée que ce 500 m soit chose du passé. L'autre Canadienne en lice, la jeune patineuse de 20 ans Anastasia Bucsis, a terminé avec un temps cumulatif de 79,75, bon pour le 34e rang.

L'une des favorites, la Néerlandaise Annita Gerritsen, a chuté après avoir inscrit le temps de passage le plus rapide au 100 m dans la première course, terminant finalement avec un chrono de 97,95 secondes. De retour dans l'aire centrale, celle qui occupe présentement le cinquième rang au classement de la Coupe du monde sur la distance était en sanglots. Elle a tout de même pris le départ de la deuxième vague.