Des parents d'athlètes sont aussi affectés par la météo

West Vancouver — La fermeture d'une zone réservée aux spectateurs au bas de la piste de surf des neiges à Cypress Moutain a semé l'émoi pour plusieurs parents d'athlètes qui avaient des billets dans cette section.

En raison des fortes pluies des derniers jours, la zone d'admission générale installée en bordure de piste a été fermée par mesure de sécurité en prévision des épreuves de snowboard cross, qui se sont mises en branle,hier matin.

Comble de malchance, plusieurs membres des familles d'athlètes avaient des billets dans cette section.

Le Comité olympique canadien a fait des pieds et des mains durant la nuit pour récupérer une quinzaine de billets dans les gradins principaux pour permettre aux membres des familles immédiates d'athlètes canadiens d'assister quand même à la compétition, hier.

Pour Christine De Le Rue, mère des planchistes français Xavier et Paul-Henri De Le Rue, et de la vingtaine de membres de la famille et amis venus de Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées, ce fut plus compliqué.

«Nous avons fait du "forcing", a-t-elle commenté. Nous nous sommes présentés sur le site ce matin et nous avons obtenu le remboursement de nos billets et nous en avons racheté d'autres.»

Il n'était pas question pour le groupe, après avoir effectué un trajet de 8000 km, d'assister à l'événement par le truchement de la télévision.

Le Comité olympique français s'est par ailleurs organisé pour accomoder les parents de Pierre Vaultier, qui était le grand favori de l'épreuve.

La fermeture de la section a touché environ 4000 spectateurs.