Le Guellec brille au tir et récolte la sixième place au 10 km de biathlon

Les premiers moments de la troisième journée de compétition des Jeux d'hiver de Vancouver n'ont pas apporté une deuxième médaille canadienne, mais ils auront permis à un jeune Québécois de réaliser la performance de sa vie. Grâce à une prestation presque parfaite en tir, Jean-Philippe Le Guellec a terminé au sixième rang du 10 km sprint de biathlon, présenté dimanche après-midi.

En guise de comparaison, Le Guellec s'était classé 61e de la même épreuve lors des Jeux de Turin il y a quatre ans.

L'athlète de la Vieille Capitale a complété l'épreuve avec un chrono de 24:57,6 et réalisé une session parfaite au tir en position couchée. Cette prestation lui a valu de terminer au premier échelon de ce volet de la compétition.

Le Français Vincent Jay a mérité l'or grâce à un chrono de 24:07,08. Il a devancé de 12,2 secondes le Norvégien Emil Hegle Svendsen et de 14 secondes le Croate Jakob Fak.

Après Heil, Bilodeau

La quête de la première médaille d'or de l'histoire du Canada à titre de nation hôtesse des Jeux olympiques se poursuit dimanche à Vancouver, et les yeux, cette fois-ci seront tournés vers le contingent masculin en bosses, où quatre Québécois sont en lice.

Du groupe, le plus bel espoir de médailles sera sans contredit Alexandre Bilodeau. L'athlète de 22 ans de Rosemère est le champion en titre de la Coupe du monde et occupe le quatrième rang du classement général cette saison. A Turin, il avait terminé au 11e rang.

Maxime Gingras, de Saint-Hippolyte, Vincent Marquis, de Québec, et Pierre-Alexandre Rousseau, de Drummondville, participeront également à la compétition qui doit s'amorcer à 17 h 30 (heure de l'Est), avec les qualifications. La finale doit être présentée à compter de 20 h 30.

Le Canada possède une autre belle chance de médailles lors de l'épreuve du 3000 mètres dames de patinage de vitesse, où sont inscrites Clara Hughes, de Glen Sutton, Kristina Groves, d'Ottawa et Cindy Klassen, de Winnipeg. La compétition s'est amorcée à 16 h 00, heure de l'Est.

La journée du Québec demain

Par  ailleurs, les projecteurs seront braqués sur le Québec lundi aux Jeux olympiques de Vancouver. Ce sera en effet la Journée du Québec à Vancouver, décrétée par le Comité organisateur des Jeux, et pour l'occasion, une dizaine d'artistes de ce qui est convenu d'appeler la "délégation culturelle québécoise" donneront des prestations avant et après la remise des médailles au "BC Place".

Mais peu de temps avant cet événement mettant en vedette les artistes québécois, le premier ministre Jean Charest, qui se trouve déjà dans la ville-hôtesse des JO, aura reçu les visiteurs, athtlètes et artistes lors d'une réception à la Maison du Québec.

Après la fête, où les produits du terroir québécois seront dégustés par les hôtes, tout ce beau monde se déplacera au "BC Place" pour assister au grand spectacle de clôture de la Journée du Québec.

Les chanteuses Marie-Mai et Elisapie Isaac, les groupes Karkwa et Mes Aïeux, le chanteur d'opéra Étienne Dupuis, de même que la troupe "Les 7 doigts de la main" livreront alors une prestation d'une trentaine de minutes à l'endroit même où l'on remet quotidiennement les médailles aux athlètes champions.

Après cette cérémonie qui se tient à 21h30, heure du Québec, c'est le très polyvalent Gregory Charles qui prendra la relève pour divertir, pendant 50 minutes cette fois, les milliers de personnes rassemblées au stade.

Pour cette journée toute fleurdelysée, c'est Lynda Thalie qui est l'artiste du jour à la Maison du Québec avec trois prestations de 30 minutes.

Rappelons que des dizaines d'artistes du Québec, surtout des chanteurs, se pointent à Vancouver d'ici la fin du mois pour divertir le public et les athlètes.

Du côté théâtre, les visiteurs sont aussi bien servis alors qu'une vingtaine de représentations du "Dragon Bleu" de Robert Lepage, en anglais, sont à l'affiche. Il s'agit de la suite de "La Trilogie des dragons" du célèbre metteur en scène qui joue aussi dans la pièce.