Hockey - Ovechkin dit qu'il n'a pas encore commencé à se moquer de ses futurs adversaires

À quelques jours du début du tournoi de hockey olympique, le joueur russe Alexander Ovechkin affirme qu'il n'y pense pas encore.

Il n'a pas non plus commencé à échanger des moqueries amicales avec ses coéquipiers suédois, tchèques, canadiens ou américains au sein des Capitals de Washington. Du moins, c'est ce qu'il prétend.

«Non, pas encore, a lancé Ovechkin hier, avant le match des Capitals contre le Canadien. Après nos [derniers] matchs, [alors] nous allons en parler.»

Le Suédois Niklas Backstrom, ami, coéquipier, mais aussi rival olympique d'Ovechkin, tient cependant un tout autre discours. «Il y a bien quelques insultes qui sont lancées, a-t-il dit. Mais rien de très gros.»

Ovechkin sera accompagné dans l'équipe russe de ses coéquipiers des Capitals Alexander Semin et Semyon Varlamov. Tomas Fleischmann, de la République tchèque, sera le cinquième joueur de Washington à Vancouver.

Les équipes russe et canadienne sont perçues par plusieurs comme les favorites pour le match de la médaille d'or.