Capitals 5, Penguins 4 - Les Capitals portent à 14 leur série victorieuse

Les Capitals hier à l’issue de leur victoire en prolongation
Photo: Agence Reuters Moly Riley Les Capitals hier à l’issue de leur victoire en prolongation

Washington — Ni la neige, ni un déficit de trois buts ne sont parvenus à empêcher Alexander Ovechkin et les Capitals de Washington de renverser les Penguins de Pittsburgh 5-4 en prolongation, hier, pour porter à 14 leur série de victoires.

«Les gens ont payé pour cela, pour voir les étoiles briller, a commenté l'entraîneur-chef des Capitals Bruce Boudreau. Il y a de la nervosité, de la fébrilité, du jeu physique, et de la passion dans les deux camps. Ca, c'est le hockey.»

Ovechkin a réussi un tour du chapeau et ajouté une aide sur le but vainqueur de Mike Knuble, qui a sauté sur le retour de lancer du Russe lors d'une supériorité numérique à 2:49 de la période supplémentaire.

«Ovie était déchaîné. Il a été formidable. Il a pris l'équipe sur son dos et l'a transportée, a dit Eric Fehr, qui a marqué l'autre filet des Capitals. Nous avions besoin de ce coup de pouce, et il a été formidable.»

La série victorieuse des Capitals est la troisième plus longue de l'histoire de la ligue, et se trouve à seulement trois gains du record de 17, réussi par les Penguins du 9 mars au 10 avril 1993. Les trois filets d'Ovechkin lui ont permis de prendre la tête des buteurs de la LNH avec 42, s'échappant de Sidney Crosby après que celui-ci l'eut égalé à 39 en inscrivant deux buts en première période.

Les Capitals tiraient de l'arrière 4-1 en fin de deuxième période, mais Eric Fehr s'est emparé de son propre retour pour réduire l'écart à deux buts. C'est alors que Ovechkin s'est levé.

Le double récipiendaire du titre de joueur par excellence de la LNH a tenté de rediriger un tir, en vain, mais a vu la rondelle revenir à ses pieds. Il a alors effectué un tir des poignets qui a battu Marc-André Fleury avec 13:09 à écouler au match.

Ovechkin a créé l'égalité 4-4 à l'aide d'un tir du revers du cercle droit après que Nicklas Backstrom eut remporté la mise en jeu avec 8:54 à jouer, et la foule s'est immédiatement levée pour lancer des casquettes sur la patinoire.

Jordan Staal et Crosby ont répliqué deux fois chacun, tandis que Evgeni Malkin a engrangé deux passes pour les Penguins, qui sont parvenus à Washington malgré l'énorme tempête de neige qui a paralysé la capitale américaine au cours de la fin de semaine. Malgré les conditions météorologiques, l'aréna était pleine à craquer au début de la troisième période — juste à temps pour voir les Capitals boucler une autre remontée. Ces derniers ont dominé leurs adversaires 30-6 au chapitre des buts marqués en troisième période depuis le début de leur séquence victorieuse.