Baseball - L'ancien des Expos Andre Dawson est élu au Temple de la renommée

Andre «The Hawk» Dawson a cogné 438 circuits au fil d’une carrière qui a duré de 1976 à 1996.
Photo: Les expos de montréal Andre «The Hawk» Dawson a cogné 438 circuits au fil d’une carrière qui a duré de 1976 à 1996.

New York — L'ancien des Expos Andre Dawson a été élu au Temple de la renommée du baseball, hier, tandis que Bert Blyleven et l'ancien Blue Jay Roberto Alomar sont passés bien près de l'accompagner au Panthéon.

Dawson a reçu 420 votes sur 539 des chroniqueurs de baseball d'Amérique, soit 15 de plus que le seuil de 75 % qui signifie l'accession au Temple.

L'ancien voltigeur, qui a participé huit fois au match des étoiles, en était à sa neuvième présence au scrutin. L'an dernier, il était arrivé à court par 44 votes.

«L'attente en a vraiment valu la peine, a dit Dawson en conférence téléphone. Je ne peux pas vraiment décrire à quel point je suis heureux.»

Blyleven a obtenu 400 votes, par comparaison à 338 l'an dernier. Alomar en a reçu 397. «Je suis déçu, mais je vais espérer que l'année prochaine soit la bonne, a dit Alomar. Au moins, je suis passé près.»

Le lanceur Jack Morris a suivi avec 282 votes (52,3 %), une bonne augmentation par rapport à ses 237 votes l'an dernier.

Dawson sera intronisé le 25 juillet à Cooperstown, tout comme le gérant Whitey Herzog et l'arbitre Doug Harvey, élu le mois dernier par le comité des vétérans.

Dawson a cogné 438 circuits au fil d'une carrière qui a duré de 1976 à 1996. Surnommé «The Hawk», il a été nommé recrue de l'année dans la Nationale avec les Expos, en 1977, puis joueur par excellence de la même ligue en 1987, avec les Cubs de Chicago.

Le natif de Miami a joué avec les Cubs de 1987 à 1992, puis a passé deux saisons avec les Red Sox de Boston, et deux autres avec les Marlins de la Floride. Il a conclu sa carrière avec une moyenne au bâton de ,279, ayant produit 1591 points et volé 314 buts.

Dawson a dû composer avec une douzaine d'opérations au genou. Il est parmi trois joueurs seulement à revendiquer au moins 400 circuits et 300 buts volés, les autres étant Barry Bonds et Willie Mays.

À voir en vidéo