Entrevue - Tiger Woods place la famille au premier rang de ses valeurs

Wellington, Nouvelle-Zélande — Tiger Woods a évoqué ses solides valeurs familiales dans une entrevue diffusée en Nouvelle-Zélande, hier, mais réalisée dans les jours qui ont précédé son accident de voiture et ses éventuels aveux d'infidélités.

Questionné quant à savoir si «la famille en premier, le golf en deuxième, avait toujours été le cas?», Woods a répliqué: «Toujours, toujours.»

Le golfeur — marié à Elin Nordegren et père de deux enfants — a ajouté qu'avoir une famille, «c'est génial, en fait c'est la meilleure chose qui me soit arrivée».

Cette entrevue a été accordée par Woods à la chaîne néo-zélandaise Sky Sport, le 17 novembre, soit 10 jours avant l'accident de voiture dont il a été victime devant sa maison de Floride et les rumeurs d'une altercation avec son épouse.

Depuis lors, le sportif le mieux payé de la planète a décidé de mettre sa carrière en suspens pour se consacrer à sa famille, déçue et peinée, a-t-il reconnu, par son «infidélité».

Dans l'entrevue, le champion explique qu'il a appris à gérer son double rôle d'athlète professionnel et de père de famille en mettant en application ses connaissances en matière de gestion du temps, acquises lors de ses études à l'université de Stanford. Il affirme même avoir gagné en concentration dans son sport depuis qu'il est devenu père de famille.

«Je ne m'entraîne pas autant qu'avant. Je ne passe pas la quantité d'heures [qu'il faudrait] sur les terrains de golf, pas autant qu'avant, a-t-il confié. Mais ma concentration est beaucoup plus intense qu'avant.»

D'une manière générale, a-t-il ajouté, «j'arrive à faire tout ce que j'ai à faire et qui doit être fait dans un laps de temps plus court».

Initialement, cette entrevue était programmée pour le jour de Noël, mais la chaîne New Zealand's Sky Sport a avancé sa diffusion en raison des révélations sur la vie privée du champion.

Woods parle également de son amitié de 10 ans avec son caddie néo-zélandais, Steve Williams. Après avoir affirmé ne pas être au courant des aventures extraconjugales de Woods, Williams dit que le golfeur s'est, depuis, confié à lui.

Dans l'entrevue, le champion déclare que Williams et lui sont de «grands amis».

«On parle de tout et de rien ensemble», a-t-il noté.

Dans une entrevue distincte, Williams parle pour sa part de son amitié avec Woods comme d'une relation «vraiment semblable à un mariage».

«Plus longtemps ça dure, plus on se connaît l'un l'autre», a souligné Williams.

Woods a aussi parlé de son enfance. Il dit que ses valeurs fondamentales d'adulte ont été forgées par sa mère, Kultida, qui était la personne autoritaire du foyer.

À voir en vidéo