Montréal 48 Winnipeg 13 - Les jambes de Taylor mènent les Alouettes vers la victoire

Les jambes de Larry Taylor ont permis aux Alouettes de Montréal de demeurer parfaits en neuf matchs au stade Percival-Molson cette saison, les menant à une victoire de 48-13 face aux Blue Bombers de Winnipeg, hier.

Avec pas moins de 335 verges accumulées sur des retours — dont 115 verges sur un placement raté d'Alexis Serna pour un spectaculaire touché —, Taylor a permis aux Montréalais de bénéficier de bonnes positions tout au long du match, facilitant ainsi grandement la tâche d'Anthony Calvillo et de l'offensive des Alouettes.

«D'amorcer nos séquences au milieu du terrain nous facilite grandement la tâche. Ça nous permet d'utiliser notre répertoire de jeux au maximum, a indiqué le quart des Alouettes, qui a complété 27 de ses 38 passes pour des gains de 305 verges et deux touchés. Rendus-là, on n'a besoin que d'un premier jeu ou deux et on est déjà à distance de placement.»

Taylor, qui avait plutôt mal amorcé la rencontre en échappant le ballon sur le botté d'envoi des Bombers, menant au premier placement de Serna, a réussi son fait d'arme au troisième quart, alors que les Alouettes menaient 28-13. Le botté de Serna a raté de peu les montants dans la zone des buts et Taylor a profité d'un superbe bloc de Stanford Samuels pour franchir tout le terrain. Il s'agit de la troisième plus longue course de l'histoire des Alouettes sur un placement pour un touché.

Taylor, élu joueur du match par les médias montréalais, a ramené le ballon sur 73 verges lors des bottés de dégagement et sur 147 verges sur les bottés d'envoi.


Une première en 54 ans

C'est la première fois depuis 1955 que les Alouettes de Montréal terminent leur saison régulière avec une fiche parfaite à domicile, et la quatrième fois de leur histoire. Ils avaient compilé un dossier parfait de 5-0 en 1950, 7-0 en 1954, 6-0 en 1955 et ils ont remporté leurs neuf matchs cette saison. Les Alouettes de Marv Levy n'avaient pas subi la défaite en huit rencontres en 1974, mais avaient livré deux matchs nuls.

C'est d'ailleurs sans équivoque que les Alouettes ont remporté cette neuvième victoire à domicile, se forgeant une confortable avance de 25-6 à la première demie. Mise à part la bévue de Taylor en début de match, les Alouettes ont été presque parfaits.

À voir en vidéo