En bref - Dopage : l'AMA veut poursuivre Agassi

New York — L'Agence mondiale antidopage (AMA) souhaite étudier la possibilité de poursuivre Andre Agassi, qui a admis avoir menti après avoir pris de la mésenphétamine et avoir été contrôlé positif en 1997. Les révélations d'Agassi dans son autobiographie, «Open», publiée en partie par le Times la semaine dernière, a sonné le monde du tennis et dévoilé la part d'ombre du Kid de Las Vegas, vainqueur de huit tournois du Grand chelem.

Après avoir été contrôlé positif, Agassi a écrit une lettre à l'ATP dans laquelle il explique avoir consommé de la méthamphétamine après avoir bu par erreur un verre contaminé appartenant à son assistant. Il n'avait pas été sanctionné.

À voir en vidéo