Jean Todt est élu à la présidence de la FIA

Paris — Le Français Jean Todt a été élu président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) pour un mandat de quatre ans, en battant son concurrent finlandais Ari Vatanen.

Todt était largement favori de ce scrutin après avoir reçu le soutien de Max Mosley, le président sortant de la FIA, et de Bernie Ecclestone, le financier de la Formule 1. Le Britannique Max Mosley, qui a fait quatre mandats consécutifs de quatre ans à la tête de la FIA, avait décidé de ne pas se représenter.

Le président Nicolas Sarkozy se «réjouit sincèrement de cette élection», a immédiatement indiqué l'Élysée dans un communiqué.

«Il est en effet très important que la France soit représentée dans les plus hautes instances sportives internationales», ajoute la présidence.

Les membres de l'assemblée générale de la FIA étaient réunis à Paris pour choisir un nouveau président. Jean Todt a obtenu 135 suffrages, contre 49 pour l'ancien pilote de rallye Ari Vatanen. Il y a également eu 12 abstentions ou votes invalidés, selon la FIA.

Ex-directeur de Ferrari, Todt a aussi travaillé pour le Conseil mondial du sport automobile. Il sera chargé de redonner une stabilité à la FIA qui a été entachée par plusieurs scandales concernant la F1 et Max Mosley, après la diffusion d'une vidéo qui montrait ce dernier avec des prostituées.

À voir en vidéo